[Test Blu-ray] Les Chaussons Rouges (Powell/Pressburger)

Fiche Technique :

Les Chaussons Rouges (1948) réalisé par Michael Powell et Emeric Pressburger
Avec : Moira Shearer, Anton Walbrook, Marius Goring, Léonide Massine
Titre original : The Red Shoes
Durée : 135 min
Genre : Drame, Romance, Musical
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français PCM Mono
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.33
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

Synopsis :

Le soir de la première de Coeur de feu, le célèbre directeur de ballet Boris Lermontov fait la connaissance de Victoria Page, une danseuse qui le persuade de l’engager. Intransigeant, celui-ci dirige sa compagnie d une main de fer. Lorsqu’il annonce son nouveau ballet, Les Chaussons rouges, il s’agit d’un projet d’une ampleur sans précédent : un novice du nom de Julian Craster le composera, Victoria Page le dansera ; ils deviendront des vedettes à condition de tout sacrifier à cet art…

Mini-critique :

Plus qu’une plongée dans l’univers de la danse, Les Chaussons Rouges est une somptueuse illustration du travail de l’artiste, de la dévotion et du sacrifice. Inspiré d’un conte de Hans Christian Andersen, ce drame musical, mis en scène par Michael Powell et Emeric Pressburger, suit la troupe de Boris Lermontov (Anton Walbrook), ayant tout juste engagé un jeune compositeur, Julian Craster (Marius Goring), et une danseuse prometteuse, Victoria Page, interprétée par Moira Shearer – danseuse professionnelle, éclatante de grâce. De Londres à Monte Carlo, ce trio de personnages, unis par la passion et la volonté d’atteindre la suprématie dans leur domaine, est bousculé par l’amour naissant entre Victoria et Julian. Pour l’acariâtre Lermontov, une danseuse doit choisir entre les frivolités de la vie et la noblesse de son art. Tourné en Technicolor juste après la Seconde Guerre Mondiale, Les Chaussons Rouges est un fabuleux voyage dans les coulisses du ballet, sublimé par une réalisation épatante en tout point. Au cœur du film, une séquence d’une vingtaine de minutes transporte le spectateur sur scène pour une chorégraphie éblouissante, alliant à la beauté du mouvement la magie du montage, au milieu de décors fabuleux éclairés par des lumières surréalistes – aujourd’hui encore une des plus belles scènes offertes par le cinéma.
Emouvante réflexion sur l’art, sur le pouvoir du sentiment amoureux, Les Chaussons Rouges est un film majeur à l’origine de nombreuses carrières, cité comme un des films préférés de cinéastes tel que Martin Scorsese, Francis Ford Coppola ou encore Brian DePalma. Immanquable.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Le travail de restauration de l’image est expliqué par Martin Scorsese dans une présentation de quelques minutes. S’agissant d’un film tourné en Technicolor, ce n’était pas seulement une mais trois pellicules qui devaient être manipulées. Le résultat est des plus satisfaisants, la plupart des gros plans sont aussi somptueux et riches en détails que des productions contemporaines. Les couleurs ont retrouvé leur splendeur, bien que leur saturation oscille dans certains plans, et les contrastes sont solides. Il y a cependant des plans d’ensemble peu généreux en terme de précision et de détails, néanmoins, Les Chaussons Rouges n’ont jamais été aussi éclatants.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Du PCM Mono est proposé sur cette édition. Cette piste audio, peu dynamique, assure plus que le minimum, car bien que les voix ne se détachent pas significativement du mixage sonore, aucun défaut n’est à relever.

– Bonus :

– La restauration des Chaussons Rouges, présenté par Martin Scorsese (04:17, haute définition)
– Il était une fois « Les Chaussons Rouges », documentaire qui retrace l’histoire du film (24:13)
– Rencontre avec Thelma Schoomaker Powell, veuve de Michael Powell, monteuse de Martin Scorsese, qui revient sur la portée de ce film (07:05).
– Ballet Flamboyant (32:29, haute définition). Exploration des coulisses des ballets du film avec Nicolas Le Riche (Danseur étoile à l’Opéra national de Paris) et Mathias Aculair (Conservateur en chef de l’Opéra national de Paris)
– Bande annonce
– Galerie photos (en vidéo haute définition, 06:42)

Annotations :

Un livret collector est proposé avec l’édition Fnac, comprenant une interview de Martin Scorsese, de Jack Cardiff, ainsi qu’un portfolio.

 

Film :
5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
3.5 étoiles
Bonus :
4 étoile
Avis Global :
4 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *