Blu-ray : guide d’achat été 2011

Après une période creuse, les grands films en blu-ray font un immense retour : de Taxi Driver à Black Swan, l’été risque d’être douloureux pour le portefeuille. Mais après tout, en avril, ne te découvre pas d’un fil ; en mai, fais le plein de blu-ray !

On commence par la sortie la plus conséquente du mois d’avril : Apocalypse Now de Francis Ford Coppola dans une édition 3 disques pour un prix dérisoire. Il s’agit techniquement d’une édition identique à la version américaine testée ici il y a plusieurs mois. Un blu-ray absolument indispensable.

Le 4 mai, Taxi Driver, le chef d’oeuvre de Martin Scorsese avec Robert De Niro débarque enfin dans une édition blu-ray, accompagné d’un jeu de photos pour tout juste 15€. De quoi craquer même pour ceux ayant acquis la précédente édition DVD. La Ligne Rouge de Terrence Malick suivra le même destin, au même tarif, le 11 mai. La semaine suivante, deux films de Stanley Kubrick s’offrent une cure de jouvence en haute définition : Barry Lyndon et Lolita. Le blockbuster rigolo de Michel Gondry et Seth Rogen, The Green Hornet, viendra secouer les home cinema le 18 mai. A noter qu’il sera disponible en deux éditions blu-ray : l’une en 2D, l’autre en 3D active. Les fabricants ne nous avaient pas dit un jour que la 3D serait exploitée sur une seule édition, lisible par les équipements « classiques » ? Une belle petite arnaque, en somme…
Les Chemins de la Liberté, le nouveau film de Peter Weir qui avait reçu un accueil mitigé lors de sa sortie en salles, sera disponible le 26 mai.

Passons ensuite à deux coffrets blu-ray et un film « mystère » :
La trilogie humoristique des Fockers (ou des Mon Beau-père) avec Ben Stiller et Robert De Niro arrive le 3 mai. Plus intéressant le 18 mai : l’intégrale Sofia Coppola qui propose de découvrir pour la première fois en haute définition The Virgin Suicides, Lost In Translation, Marie Antoinette et Somewhere. Et enfin par mystère, j’entends par là un film que je n’ai pas vu et qui a été plutôt démonté par toute personne l’ayant vu : Au-delà de Clint Eastwood, disponible à partir du 19 mai.

Juin sera l’occasion de revoir le très grand Black Swan de Darren Aronofsky, proposé dans deux éditions blu-ray, une simple et une collector, à paraitre le 29. Cette dernière comprendra le film en Blu-ray, en DVD, une copie digitale, un CD de la B.O. du film, un double album du Lac des Cygnes, 6 cartes postales et le dossier de presse du film. De jolies choses mais à un tarif assez cruel : 55€ ! Dispo le 7 juin, Le Discours d’un Roi, le film aux quatre oscars de Tom Hooper. Tron sera à l’honneur le 9 juin avec trois blu-ray : Tron, le film original, Tron : l’héritage en blu-ray 2D et 3D – avec en plus l’édition blu-ray 2D et une copie digitale, bonjour le marketing ! Nul doute qu’un coffret regroupant les deux films devrait voir le jour plus tard dans l’année.

Autre grand film de guerre à débarquer en blu-ray : Platoon, d’Oliver Stone (15 juin). Le True Grit des frères Coen arrive le 23 juin et concluons cette liste de blu-ray par un coffret très attendu : les blu-ray du Seigneur des Anneaux version longue qui arrivent le 28 juin avec une tonne de bonus. Malheureusement, les films seront séparés sur deux blu-rays chacun, ce qui est un peu dommage pour ce format. La Communauté de l’Anneau devrait être présenté dans un tout nouveau transfert, plus fin que le précédent.

L’été sera bel et bien tout bleu. Vous retrouverez prochainement un certain nombre de ces blu-ray en test sur Silence… Action !

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

11 commentaires

  1. Je crois que Taxi Driver et Black Swan sont des achats indispensables pour moi. Pour la trilogie LSDA en version longue, je vais attendre des promos je pense.

  2. Bonne idée d’article !

    Je suis passé à la FNAC ce matin, et j’étais vraiment tenté par Apocalypse Now, mais je vais attendre encore un peu. Le coffret LSDA est plus que tentant mais beaucoup trop cher à mon gout.

    Pour moi ça sera surtout True Grit que je ne louperais pas 🙂 Et puis à la rentrée, il me semble que le Roil Lion débarque en blu ray ^^

  3. Ca y est, Apocalypse Now est mien, y a pas à dire, il est magnifique !

    Et les prochains, se seront sûrement Black Swan, Taxi Driver (!!), True Grit et la version longue LSDA, même si le portefeuille va prendre un vilain coup… Disons que ce sera pour la bonne cause 🙂

  4. Pour ma part, Taxi Driver, The Green Hornet, La Ligne Rouge et Barry Lyndon sont déjà commandés sur amazon. Le coffret Sofia Coppola me tente beaucoup car je n’ai pas Marie Antoinette en DVD et qu’il n’est pas à un tarif excessif pour quatre films mais j’attends un peu…
    Le blu-ray de Black Swan y passera sûrement dans sa version normale et pour le Seigneur des Anneaux, je pense patienter un peu comme Pitivier.
    J’ai tendance à compter en film et non en bonus et goodies et presque 80€ pour 3 films, je trouve que ça fait beaucoup. Et vraiment, je suis très déçu que les films soient séparés sur deux disques, je suis certain qu’il était possible de les conserver sur un seul blu-ray sans affecter considérablement la qualité de compression. Il y a bien « Il était une fois en Amérique » en blu-ray sur un seul disque. Alors bien sûr, sa définition n’est pas celle de LSDA mais cela démontre bien qu’on peut placer sans aucun soucis un film avoisinant les 4H sur un blu-ray.

  5. Il était une fois en Amérique, le roi lion, star wars, battle of los angeles, il était une fois dans l’ouest (!!!!)…..
    C’est volontaire de passer ces titres à la trappe au profit d’une édition « arnaque » du seigneur des anneaux ?? (70% de dvd dans une édition BR, c’est du délire, surtout quand on a déjà les dvd. Je pense qu’il faut attendre les éditions solo qui seront très rapidement moins cher.

    Pour les Sergio Leone, les deux film sont absolument et respectueusement édités en BR d’après les test aux états unis, et en plus deux fois moins cher que les prix annoncés en France!!(moins de 10€ et 14€)
    Je pense que le roi lion va être le succès de l’année, et comme tous les animés, le BR va le sublimer encore plus, les star wars, c’est 4 jours avant la fin de l’été, et même si la machine à fric de Lucas continue, c’est quand même un sacré évènement.
    J’imagine qu’il y aura de quoi lire lors des sorties de ces BR ici même, et j’espère que tu feras un papier sur la sortie imminente de Akira.

  6. Aaaaaarrrrggg!!! j’ai oublié un dernier….
    Conan le barbare!! Juste une vrai pépite, un trésor de l’héroïque fantasy que je place encore très au dessus du « Seigneur des anneaux ».
    Un john Milius au sommet de son art, et une brochette d’acteur brut et crédible, une musique absolument dantesque pour une oeuvre hors du commun…
    Plus qu’a esperer que le studio qui s’occupe du transfert Br ne nous fasse pas une mauvaise surprise à la Predator version DNR!

  7. La liste présentée n’est pas exhaustive, il est vrai qu’il y a de nombreux oublis mais certains n’étaient pas encore annoncé lorsque j’ai rédigé cet article. Par contre, je déconseille vivement Battle Los Angeles, vu au cinéma. Un blockbuster vraiment pitoyable…
    Il y a beaucoup de DVD dans cette nouvelle édition du Seigneur des Anneaux mais les versions longues sont très attendues et le premier film sera présenté dans un nouveau master.
    Au delà du fric, qui n’est pas ce qui me dérange en premier lieu pour Star Wars, c’est les remaniements des films par George Lucas que je trouve totalement lamentables.
    Quant aux tests blu-rays, eh bien, j’ai beaucoup de retard sur certains films disponibles dès aujourd’hui (comme la ligne rouge, barry lyndon), le retour du festival de Canne est assez difficile question emploi du temps !

  8. Je te taquinai pour tous ces oublies…
    Pour battle los angeles, je n’ai pas encore vu, mais je suis assez client, et je veux voir ce qu’a fait toute l’équipe technique qui à déserté les studios de Skyline. je ne m’attend pas à un chef d’oeuvre, mais il faut bien goûter à tout pour apprécier les pépites.
    Pour la communauté de l’anneau, je suis impatient, mais hors de question de repayer les dvd, et Star wars, je sais même plus trouver de qualificatif pour ce G.Lucas que j’ai tant admiré dans ma jeunesse, et qui est devenu le plus irrespectueux des réalisateurs, et le pire, c’est avec ses propres films!
    Pour le reste, et bien bon courage, parce que cet été sera chaud pour les testeurs qui ne partent pas en vacances… et tant mieux pour nous.

  9. Je vais peut-être publier un article pour les oubliés la semaine prochaine car ils sont tout de même nombreux…
    Pour Battle Los Angeles, il fait vraiment partie de mes cauchemars ciné de l’année. Y avait eu un débat un peu houleux sur la critique du film ici : http://www.silence-action.com/2011/03/critique-world-invasion-battle-los-angeles/ . Vraiment, bon courage si tu l’achètes 😉

  10. Voilà, c’est fait…
    Tout d’abord, j’insiste sur le fait que je suis client des films d’action et de divertissement à la « transformers », ou autre « alien movie » sans profondeur mais détendant, et qui permettent également de profiter d’une installation cinoche.
    Voilà, ça c’est dit, et j’ai été jeter un oeil à ce débat sur ta critique…
    Je suis étonné du débat. Ce film été tellement navrant, sans queue ni tête, sans acteurs, et pour le coup, « skyline » passe pour un chef-d’oeuvre.
    Les ennemis ont un comportement absolument…. digne d’un manga comique.
    Enfin bref, le débat n’a pas lieu d’être! Inutile, pompeux, ennuyant, illisible et pour finir ridicule.
    de plus, c’est exactement le scénario de « ID4 ». Les aliens arrivent, quelques survivants se réunissent pour une contre attaque et sur le chemin faisant, trouve le ridicule point faible d’une armada indestructible… Et la ou « id4 » réussi un bon film de sf ou l’humour est toujours présent, « BLA » se vautre dans un 1er degrés affligeant…
    En tout cas je te rassure, je ne l’ai pas acheté, beaucoup trop cher les BR nouveautés.
    j’attend les offres groupées ou promo qui arrivent tellement vite…
    Pour le moment, c’est le navet « 2011 ».

  11. Eh oui Battle Los Angeles est une perte de temps / d’argent ; l’un des pires films de l’année, du moins, de cet acabit. Bravo au type qui a fait le montage de la première bande annonce : il a réussi à berner tout le monde sur les qualités du film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *