Critique : World Invasion : Battle Los Angeles

World Invasion : Battle Los Angeles

Film américain
Réalisateur : Jonathan Liebesman
Avec : Aaron Eckhart, Michelle Rodriguez, Ramon Rodriguez, Jim Parrack, Ne-Yo
Titre original : Battle : Los Angeles
Scénario de : Christopher Bertolini
Directeur de la photographie : Lukas Ettlin
Monteur : Christian Wagner
Durée : 116 mn
Genre : Action, Guerre, Science-fiction
Date de sortie en France : 16 mars 2011

 

 

 

 

La trame :

Les métropoles côtières sont attaquées par des extraterrestres. A Los Angeles, un groupe de marines tente d’évacuer des civils et d’enrayer l’attaque.

 

Bande Annonce (VOST) :

 

Critique

Il y a quelque mois, sur internet, une bande annonce alléchante présentait une nouvelle invasion extraterrestre. J’avais d’ailleurs sélectionné le film parmi les 11 films à voir en 2011. Aujourd’hui, il est temps de saluer le travail du monteur de cette première bande annonce car World Invasion : Battle Los Angeles n’est qu’une vaste fumisterie, une super production des plus lamentables qui ne mérite même pas la distribution directement en DVD.

La guerre immonde

Parfois, on se rend au cinéma dans l’optique d’être simplement diverti par du grand spectacle, des séquences d’action à couper le souffle, des pétarades effroyables, des effets spéciaux hallucinants. Le divertissement à gros budget est le filon de nombreux réalisateurs, comme Roland Emmerich ou Michael Bay qui, face à ce tâcheron répondant au nom de Jonathan Liebesman, s’érigeraient presque en maitres du 7ème art, ou pour le moins, du cinéma d’action. Outre la médiocrité des effets spéciaux, Liebesman se montre incapable de réaliser une séquence d’action qui plongerait le spectateur au cœur du combat, une séquence d’action qui impressionnerait par la nature de la confrontation. Cette impuissance, le réalisateur en a conscience, et comme tout bon boulet de la mise en scène, il adopte la technique de la shaky cam pour suivre son escouade de marines, menée par Aaron Eckhart, presque touchant à essayer de sauver le film de sa misère grâce à son jeu d’acteur ; ce serait oublier qu’il est entouré de guignols dont la seule expression faciale est « je suis un abruti ! »
Rarement des combats de rue n’ont été aussi affligeants ; la caméra, collée aux basques des soldats à couvert, gigote frénétiquement, pour bien souligner la dangerosité de la situation. En face, les aliens, protégés d’épaisses armures et suréquipés, sont de piètres guerriers qui auraient bien besoin d’un bilan ophtalmologique. Si les images poussiéreuses d’un pseudo Los Angeles (le film est tourné en Louisiane) manquent de saveur, la musique se charge d’amplifier le supplice. Brian Tyler a composé près de deux heures de thèmes militaires répugnants qui ne trouveront jamais de halte ! A en croire qu’il s’agit d’un concours de nullité de la part de tous les départements artistiques – seuls les effets sonores et les costumes s’en sortent honorablement.

A Hollywood, il y a sans doute dans chaque studio un manuel du parfait petit scénariste, composé de schémas narratifs pour chaque genre, aux règles strictes, testés sur un public lambda qui, en fin de séance, s’est déclaré satisfait. Le quidam qui a pondu le scénario de World Invasion : Battle Los Angeles a bien potassé. Le monde est en guerre ; retour en arrière de vingt-quatre heures pour présenter les troufions, tenter vainement de leur donner vie et montrer que le sergent vieillissant est un type mal vu pour avoir perdu des hommes au combat. Soudain, les aliens débarquent pour dérober notre précieuse eau, c’est la panique. Une escouade de marines est envoyée dans les rues de Santa Monica pour sauver des civils calfeutrés dans un commissariat – pour au final, récupérer ce beau petit monde en hélicoptère juste en face du bâtiment ! Reste à se casser de la zone de bombardement puisque l’armée américaine a décidé de raser le secteur, façon Apocalypse Now. Mais l’odeur du napalm ne viendra jamais, le seul espoir repose sur la destruction du poste de commandement alien grâce aux conseils du sergent chef Elena Santos (Michelle Rodriguez, peut-être un argument commercial censé attirer la horde de fans d’Avatar).
Un schéma narratif ultra classique, étayé de dialogues lamentables, parfois risibles, et qui se permet de collectionner tous les poncifs du genre ! Vous aurez donc droit à la scène du papounet qui remercie les soldats pour leur intervention, les actes de sacrifices au nom des frères d’armes, les actes d’héroïsme au nom de la patrie, la mort du pauvre civil blessé, laissant un orphelin, etc. L’indigence de cette invasion cuvée 2011 donne le coup de grâce à ce métrage piètrement mis en scène, jamais impressionnant, si ce n’est pour sa pauvreté absolue. World Invasion : Battle Los Angeles, enrobé d’un patriotisme insensé, est un film abject qui plante le drapeau américain dans le cloaque du cinéma d’action. A fuir.

1

Vous appréciez cet article ? Partagez-le avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , ,

23 commentaires sur “Critique : World Invasion : Battle Los Angeles”

  1. Alexander_R dit :

    Médiocrité des effets spéciaux, mais lol quoi, rien qu’avec cette phrase, ça montre l’extreme mauvaise foi de la critique… Idem pour la Shaky cam qui pour une fois est particulièrement bien utilisée et permet d’avoir des scènes d’action qui bougent mais lisibles… Alors oui bien sûr le film est une pub pour les marines mais faut pas déconner, on va envoyer qui contre des aliens, une horde de boulangers??

    Ce n’est pas le film du siècle mais ça reste un très bon film de guerre.

  2. MrLichi dit :

    Eh bien, à croire que les critiques sont quasiment toutes unanimes quant au film !
    Je n’ai plus envie d’aller le voir, même pour le « fun ».

  3. burtoniac dit :

    Ça à l’air à vomir… Dommage la BA était alléchante :(

  4. Mat dit :

    Un bon film de guerre ? Alexander_R, je vous défis de m’en donner 3 moins bon.

    1/5 je trouve ça plutôt plutôt gentil, même s’il est vrai que moins, c’est presque méchant.

    La Shaky cam qui permet d’avoir des scènes d’action lisibles ? A quel moment ? Personnellement j’ai vu uniquement des gros plus sur des marines qui ont peur, mais, qui sont américains, donc, qui en ont pas mal dans le paquet, et qui n’abandonne JAMAIS, MARINES NEVER QUIT, mais vraiment très rarement nous avons un visuel de l’ennemi buveur d’eau, dont d’ailleurs le chara design me fait franchement rigoler.

    Ce film est une accumulation de clichés gonflés à l’hélium, rigolo au début mais très vite agaçant. Nous n’oublierons jamais tout de même LA pointe d’humour du film avec le bon gros jack face sur Michelle Rodriguez, GENIAL.

    Autre constat, les extra-terrestres, qui viennent donc d’une autre planète, qui sont donc a priori, plus évolué que nous, et qui ont des armes franchement bien étudié pour un 14 juillet de qualité, ne savent pas viser ? Combien de roquette ils leurs faudra tirer avant que plus de 1% touche une cible, peut importe laquelle, on ne sait pas, dans un 2 éventuellement, vivement.

    Les effets spéciaux, bon, non, pas convaincu, pas mauvais, pas génial, sauf si un bon effet spécial, c’est de voir explosion presque hors champ qui n’a aucun but sauf comprendre pourquoi la camera se secoue, la oui ok, les effet spéciaux sont formidables.

    Bref, si vous avez aimé COMMENT SAVOIR, si vous avez aimé DA VINCI CODE, si vous pensez que PREDATORS est le meilleur des 3, si la danse de Johnny Depp vous fait encore tortiller les fesses de bonheur, si vous pensez que la Japon mérite la tragédie qu’il subit en ce moment, si vous collectionnez le papier kraft, ou encore, si vous êtes certain que Quick est plus clean que McDonald’s, alors oui, allez y les yeux fermés, ce film est du pure cinéma d’action américain, un bon vrai gros jouissif blockbuster à ne surtout pas manquer.

    Ce n’est pas le film du siècle, mais ça reste un sacré laxatif.

  5. BIFCO dit :

    Wahou je suis surpris par ton avis je pense que tas été vraiment déçu de ce que tu voyait. Pour ma part j’ai aimé et je trouve que la BA avait bien annoncé la couleur. Donc pas de surprise de ma part de me retrouver dans un Black Hawk Down vs Aliens.
    Le film à quelques défauts comme le discours patriotique qui dure un poil trop loin. Ou encore certaine incohérence avec les ET. Comme par exemple pourquoi certain vole comme des méduses et les autres non? La taille des ET aussi varie la scène de la piscine est l’exemple type comment un truc aussi grand disparaît entièrement dans un « jacuzzi »!
    Mais bon la scène final je l’ai trouvé intense on crois à ce groupe de militaire. Les FX sont bien même si le design peut surprendre.
    J’ai passé un excellent moment aussi bien que sur Transformer 1 :)

  6. PiR dit :

    « Je peux surement vous aider, je suis veterinaire »

    C’est clair que si vous avez deux heures a perdre pasque vous etes constipé et que vous avez besoin d’un laxatif. Ce film vaut 5 etoiles.

    Sinon c’est du masochisme.

    Surtout pour un film qui aurait pu se tourner avec des G.I vs des boite de conserves filmé de treeeeeeeeeeeeeees loin sur la plage un jour de tempete de sable, sur fond de drapeau americain flottant, avec la musique patriotique qui av avec pendant tout le long de votre calvaire audio visuel.

    Du coup ce matin moi, j’avais la chiasse.

  7. Boris dit :

    Alors oui le film est mauvais mais les scènes d’actions m’ont pas déplus. C’est pas exceptionnel mais bon ça passe.

    Le gros hic c’est la musique pompeuse à souhait. Je sais pas si c’est la thématique des « ET » voleurs d’eau qui veut ça mais c’est très moyen quand même.

    Que dire des Marines qui sont pas crédibles pour un sous. Et plus sérieusement du plot.

    Les ET ils viennent piquer l’eau sur Terre et déclenchent une guerre … Logique. Ils auraient rasé Hawai, et foutu une pompe à la place et on aurait été comme des cons nous autres humains.

    Autant dans la guerre des mondes les ET avaient tout prévu pour nous exterminer sauf qu’ils avaient pas anticipés la rhinopharyngite.

    La, les ET sont juste cons, n’ont aucune stratégie excepté : On detruit les terriens, enfin si on y arrive. On prend l’eau, et on se casse.

    C’est beau les films américains quand même, l’humanité est sous développée par rapport aux ET, mais nous, on est moins con qu’eux quand même !!!

    Le jour où rencontrera le 3e Type, j’espère qu’ils seront sympa ….

  8. Pitivier dit :

    J’avais envie de le voir, j’irais don très certainement le découvrir en salle très prochainement. En plus, toutes ces mauvaises critiques attisent ma curiosité. :)

  9. Dom dit :

    Merci à tous pour vos réactions, parfois marrantes mais un peu borderline, que vous ayez aimé ou non le film.

    Pour revenir sur les effets spéciaux : oui, je pense sincèrement qu’ils sont médiocres. Les explosions étant le point le plus faible. Le film a coûté au moins 70 millions de dollars (certains parlent de 100) alors qu’un District 9 n’a demandé que 30 millions pour être réalisé et possède des effets bien plus léchés.
    La shaky cam peut parfois être utilisée à bon escient, quand cela reste limité. Exemple : Démineurs de Kathryn Bigelow. Ici, la shaky cam simule l’action à 90%, c’est du foutage de gueule.

    Le fait qu’il s’agisse d’américains ou de marines n’est pas un réel problème, ce qui est déplorable, c’est le manque totale de finesse, de réflexion. Ce film cumule tous les défauts d’un Independence Day et d’Aliens (Alien 2, celui de James Cameron), sans réunir les moindres qualités de ces deux films. Et pour revenir aux scènes d’action, dans Aliens, James Cameron obtient des séquences géniales sans secouer la caméra comme un damné : la séquence des tourelles dans les corridors, quel suspense ! La fin du film avec la reine mère : mémorable !

    J’ai beau chercher, avec un budget aussi conséquent, je ne trouve pas pire film d’invasion extraterrestre…

    Bon courage à ceux et celles qui tenteront tout de même l’expérience Battle L.A. ! (Pitivier, en fan de SF, je pense que tu vas d’autant plus souffrir. Hâte de lire ta critique.)

  10. nephen dit :

    Fait chier domave jvoulais aller le voir ce film….jvais arrêter de lire ton blog à force jvais plus rien voir!

  11. BIFCO dit :

    Dom y a ce film pourri nommer Prediction! et puis y a War of the worlds qui n’est pas terrible (oui celui de Spielberg). Sans parler de Virus avec Curtis. Le remake de The Day the Earth Stood Still avec Reeves. Et je ne parle même pas de toutes les autres « merde » de film qui parle d’invasion d’extraterreste que j’ai oublié :) Tout ça pour dire y a bien pire que Battle L.A. faut arrêté le délire que vous aimez pas d’accord mais laissé sous entendre que l’on a droit à un film direct to dvd voir production du weekend non non non et non. (Dom pour cette dernière phrase je parle en général c’est pas toi forcément)

  12. Mat dit :

    Au moins un direct to dvd ne fait pas parler de lui, souvent, et ça nous aurait donc sans doute éviter de voir World « piece of shit » Invasion et donc d’en parler aujourd’hui encore, en essayant de débattre sur laquelle de toutes ces daubes est la pire, ça reste de la déjection cinématographique.

    Après BIFCO si tu as aimé, j’en suis vraiment heureux pour toi, et je te conseil donc tout mes films cité dans ma critique ci-dessus, du pure cinéma.

    BORN TO BE WILD.

  13. Dom dit :

    @nephen, on dit pas que du mal ici :p Si tu veux, dès demain, y a Rango qui est pas mal.

    @BIFCO, Parmi tout ce qui est cité, Prédictions fait partie des moins bons… Peut-être kif-kif avec Battle L.A., ça demanderait à le revoir ; La Guerre des Mondes est pas trop mal, malgré sa fin dégueulasse et son insupportable Dakota Fanning – et là, tu as la force technique de Steven Spielberg, des scènes comme le premier contact et la fuite en jeep sont vraiment palpitantes. Le remake du jour où la Terre s’arrêta ne vol pas haut non plus, mais encore une fois, je le trouve moins catastrophique…

    Y en a un que je dois revoir depuis un moment déjà, c’est Mars Attack, mais c’est sur un mode humoristique, donc difficilement comparable…

  14. Val0u76 dit :

    (Moi j’ai adoré « La Guerre des Mondes », je l’ai revu y a pas longtemps et je le trouve cool ! :) )

    Pour en revenir sur le film : CACA ! Voila ce qui me vient en tête. C’était un véritable supplice. Je ne savais pas qu’on pouvait autant se faire chier devant un film d’action.
    La bande-annonce donnait envie. Ça sentait bon. Tout les scènes sont répétitif. Le discours typique du mec qui se bat pour l’ Amérique alors que c’est certainement les derniers sur Terre. Bref j’ai bien rigolé. Mais ça va cinq minutes.
    Une heure quarante-cinq, moi je dis, NON.
    Le tout aurait pu être bouclé en une heure quinze, quoi.
    Moi j’ai été le voir pour Michelle Rodriguez mais le fait de vous rappeler qu’elle est homosexuelle vous donnera encore moins envie de le voir !
    Ta tout dit plus haut, Dom !
    C’est sympa…comme téléfilm du Samedi après-midi dans la case « catastrophe » de TF1.

  15. Phil Siné dit :

    ouch ! eh ben comme ça c’est dit ! ;)

  16. BIFCO dit :

    @ Matt Je te rassure je trouve predators le moins bon des trois mais bien meilleur qu’aliens vs predator! ;) J’aime bien Johnny Depp mais Keira me fais plus tripper :)

    Pour ceux qui aime War of the world. Même si c’est Spielberg y a deux scènes qui mon marqué (une scène donc la c’est lui le réalisateur pas un autre type) La 1er celle ou la famille passe à côté d’un 747 écrasé. Vision parfaite pour faire quelque chose et non on traverse ça comme la première ferme passée. On s’arrête pour faire une ptit pause et puis on repart. 2ème le fils de Tom est en haut d’une colline y a des camions en ligne HORIZONTAL qui explosent et ils redescendent cette colline en VERTICAL comme des chariot en feu lors d’un tournois de gladiateurs. Et je ne parle même pas des tripod arme ultimement sophistiqué qui capture des humains dans des FILETS! oui des filets. Bref même des bon réalisateur font des boulettes. En effet la première parti est vraiment bien mais la suite pas extra. Maintenant y a bien bien pire que ce film.

    @DOM : Le « Prédiction » avec Nicholas Cage! Nan nan c’est un non-film ce truc. Tous ce que font les gars de la fin n’a aucun sens car ils pouvaient le faire depuis le début. Il n’y a aucune raison des mystères aucune relations entre les événements qui se déroule tout le long du film. Rien ce film ne peux pas être égale à aucun film sur cette planète. Et pourtant c’est Proyas qui nous a donné the crow et dark city.

    Je promet que c’est mon dernier post pour m’expliquer sur ce film. Ce n’est pas le film de l’année mais on passe un bon moment selon mon avis. Et de ce que je constate pour beaucoup c’est surtout le fait que c’est des ricain qui disent on est les plus fort qui fait chier le plus. D’accord le film à son moment patriotique à mort. Mais l’histoire ce tiens, les personnages sont crédible la mise en situation aussi (par rapport l’univers dépeins bien entendu). Exactement comme un Transformer. Et que je sache Transformer c’est pas un D2D et un téléfilm catastrophe du samedi après midi sur TF1. (En plus y en a certain qui sont sympa lol)

    Mais comme tu dis Matt on a des goûts différents passons à autre chose, sur ce film on est pas d’accord ça arrive.

  17. Dom dit :

    @Val0u76, je pensais que le film allait se terminer sur l’évacuation du commissariat, je pensais avoir déjà mangé les 2h de film… Grossière erreur !
    Ah, pour Michelle Rodriguez, certains doivent être déçus (mais certaines doivent être contentes !)

    @BIFCO, je me souviens plus vraiment de la fin de Prédictions… mécanisme de défense du subconscient :p
    C’est intéressant de défendre son opinion, qu’on ait aimé ou non le film. Ici et là, je constate plus de déçus que de personnes emballées. Perso, je préfère revoir un Transformers, bien plus marquant sur le plan technique (mais tout aussi navrant sur la narration « Nous les gentils robots on va vous aider, pauvres humains. » les dialogues sont pas loin de ça !)

  18. BIFCO dit :

    Lol pour Rodriguez. Vue qu’on la voie seulement sur un écran je peux dire je la kiffe :p (c’est pas comme si elle va sonner à ma porte et dire qu’elle veut vivre avec moi … je regarde la porte non rien zuuute)
    En effet Dom c’est un mécanisme de défense suis ton intuition oublie ce film :)

  19. Dom dit :

    @BIFCO, attention, tu tiens peut-être un bon concept de TV réalité ;)

  20. Petit dit :

    Je pense que mois aussi je me suis fait avoir. Regarder ce film est une vrai perte de temps. Et dire que l’on doit payer pour voir des trucs comme ça!

  21. roussy dit :

    encore quelqu’un qui n’aime pas le cinéma !

  22. roussy dit :

    encore quelqu’un qui n’aime pas le cinéma ! un doublon n’est pas de trop

  23. Dom dit :

    @roussy : oui, vous avez raison, le réalisateur Jonathan Liebesman ne doit guère apprécier le cinéma pour oser commettre un tel film.

Laisser une réponse