Critique : Da 5 Bloods

Spike Lee prend la direction du Vietnam avec Da 5 Bloods : frères de sang. Des vétérans Afro-Américains retournent sur leur ancienne zone de combats afin d’enterrer proprement un ami tombé sur le champ de bataille mais aussi retrouver un joli butin. Mettant en avant le sacrifice des Afro-Américains au Vietnam alors que se jouait la lutte pour leurs droits sur(…)

Lire la suite

Critique : Adults in the room

Costa-Gavras s’attaque à la dette grecque en adaptant les récits de l’ancien ministre des Finances Yánis Varoufákis, qui tenta de restructurer la dette afin de soulager une population en souffrance depuis 2008. Dans les coulisses des hautes instances européennes, Adults in the room dénonce la duplicité et l’hypocrisie des gouvernements et banques dans une œuvre qui manque de caractère.

LIRE LA SUITE

Critique : J’veux du soleil

Quelques semaines après le début du mouvement social des gilets jaunes, Gilles Perret (L’Insoumis) et le député de la France Insoumise François Ruffin (Merci Patron!) ont pris la route pour aller à la rencontre de ceux que de nombreux médias ont qualifié d’extrémistes en quête d’anarchie et de destruction de la république. Une diabolisation honteuse, allant dans le sens d’une(…)

Lire la suite

Critique : El Reino

Rodrigo Sorogoyen s’installe comme une valeur sûre du cinéma espagnol : à peine deux ans après son excellent thriller Que dios nos perdone, il livre un thriller politique remarquable par la tension générée. Un vrai saut dans le vide, sans parachute, avec un Antonio de la Torre explosif.

LIRE LA SUITE

Critique : Silvio et les autres

Paolo Sorrentino revient au cinéma politique en dressant le portrait de Silvio Berlusconi. Sorti initialement sous la forme de deux films en Italie, Loro 1 et Loro 2, Silvio et les autres se débarrasse de plus d’une demi-heure de film et expose un vrai déséquilibre dans la structure de ce biopic pourtant séduisant en de nombreux points.

LIRE LA SUITE