Critique du film Quand vient la nuit

Pour son second long métrage, le réalisateur belge Michaël R. Roskam traverse l’atlantique pour installer sa caméra du côté de Brooklyn. Servi par un beau casting – dernier rôle au cinéma pour le regretté James Gandolfini –, Quand vient la nuit trouve vite ses limites dans un scénario et une mise en scène sans éclat.

LIRE LA SUITE

[Critique] Passion (Brian De Palma)

Brian De Palma revient à son plus grand amour, le thriller. Cap sur l’Allemagne pour ce remake du dernier film d’Alain Corneau, Crime d’amour, avec pour remplaçantes au duo Kristin Scott Thomas/Ludivine Sagnier Rachel McAdams et Noomi Rapace. Un jeu de manipulation particulièrement froid, vestige des plus grands moments de cinéma de l’auteur de Pulsions.

LIRE LA SUITE

[Critique] Prometheus (Ridley Scott)

Le retour à la science-fiction pour Ridley Scott est un événement en soi ; qu’il s’agisse d’un film touchant à la mythologie d’Alien l’est d’autant plus. Prometheus aura, jusqu’au dernier moment, joué avec nos attentes vis à vis de la saga aux xénomorphes. Le résultat est plaisant mais toutefois, une pointe de déception est belle et bien présente.

LIRE LA SUITE