Critique : Wonder Woman

Premier film de super-héros avec une femme pour protagoniste depuis 2005 (Elektra), Wonder Woman aurait pu marquer un tournant dans la vague folle d’adaptations de comic books. On aimerait saluer la position féministe de ce blockbuster, mais le raté est tel, que ce soit sur le plan narratif ou esthétique, qu’on ne voit guère comment défendre ce nouveau déchet toxique(…)

Lire la suite

Critique : Anomalisa

Adaptation d’une « pièce musicale » de Charlie Kaufman, Anomalisa met le scénariste de Dans la Peau de John Malkovich et Duke Johnson à la tête d’un film d’animation au sujet et au style atypiques. Une comédie dramatique qui vaut le détour.

LIRE LA SUITE