Test Blu-ray : Comme un chien enragé

Fiche Technique :

Comme un chien enragé (1986) réalisé par James Foley
Avec : Sean Penn, Christopher Walken, Mary Suart Masterson, Chris Penn, Millie Perkins, Tracey Walter, Kiefer Sutherland
Titre original : At close range
Durée : 111 min
Genre : Drame, Thriller
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 2.0, Français DTS-HD Master Audio 1.0
Sous-titres : Français (optionnel)
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

Synopsis :

Brad Jr. vient d’arrêter ses études et s’ennuie ferme dans sa petite ville de Pennsylvanie où il passe son temps à traîner avec son frère et ses amis. Lorsque son père, Brad Sr., refait surface après des années d’absence, il est immédiatement subjugué par cet homme devenu leader d’un gang local et décide de le suivre. Mais sa rencontre avec Terry, une jeune lycéenne, et l’attitude de Brad Sr., de plus en plus violent et intraitable, amènent Brad Jr. à vouloir prendre du recul vis-à-vis de son père et à monter son propre gang…

Le film :

Deuxième long métrage de James Foley, Comme un chien enragé permet à Sean Penn de briller à nouveau dans un rôle dramatique marquant une profonde rupture avec la comédie où il se fit remarquer quelques années auparavant, Ca chauffe au lycée Ridgemont. Inspiré de sordides faits réels, le film suit le quotidien d’une bande d’adolescents désœuvrés en Pennsylvanie. Brad Jr. (Sean Penn) et son frère cadet Tommy (Chris Penn) passent leur temps libre à choper de l’alcool, fumer des joints, mais deux événements changent les perspectives du plus âgé, la rencontre avec Terry (Mary Stuart Masterson) et l’apparition d’un père n’ayant jamais vu ses enfants, Brad senior (Christopher Walken), débarquant un beau jour pour laisser quelques centaines de dollars dans le foyer dont il ne s’est jamais occupé. Suite à une dispute avec le petit ami de sa mère, Brad atterrit chez son père et découvre alors son univers, son gang et ses magouilles. Les liens filiaux vont se former autour de la délinquance, de vols de tracteurs qui permettent de mener une belle vie où l’on change son bolide comme de chemise. Mais le surgissement de ce fils aîné, avec sa petite amie à laquelle il ne cache rien, crée des remous dans la routine d’un groupe soudé et bien évidemment soucieux de rester sous les radars de la police. La relation père/fils rentre dans une inquiétante zone de turbulences pour s’engouffrer sur de sombres sentiers.

Comme un chien enragé frappe dès sa séquence d’ouverture, dans laquelle Brad rencontre Terry et vient à l’aide de son frère en démontrant sa pugnacité (et un certain grain de folie). Sean Penn expose déjà le magnétisme d’un grand acteur, et son jeu déjà assuré est sublimé par la photographie de Juan Ruiz Anchía. Foley filme avec un certain classicisme qui emprunte aussi au Nouvel Hollywood, notamment en matière de montage où le film présente des variations rythmiques intéressantes, bien qu’au cours de la deuxième partie, cette énergie s’évanouisse. Touchant par le regard porté sur ce jeune homme qui doit décider comment il se construira, comment il devra mener sa vie, entre rentrer dans les clous ou suivre la voie d’un père froid et sans pitié, Comme un chien enragé touche au thriller mais reste avant tout un drame aux ressorts affreux, offrant une confrontation frappante entre un Christopher Walken contenant une inquiétante folie et un Sean Penn écorché et fougueux. C’est aussi le visage monstrueux d’une criminalité évoluant en dehors des métropoles, un cadre champêtre qui n’adoucit en aucun cas les méthodes des gangsters. Un film captivant et effroyable.

 

Le Blu-ray

– Image :

Malgré l’absence de restauration récente, le blu-ray de Comme un chien enragé présente une image remarquable. La scène nocturne d’ouverture, où les lumières d’une place en centre-ville offrent une atmosphère proche du thriller, se montre bluffante par son absence d’éléments parasites – fourmillement, rayures et autres poussières. C’est fin, détaillé, le tout, en respectant le grain originel. Il y aura, dans des plans diurnes, des variations, une image parfois plus douce, mais le film emploie souvent de la fumée dans ses ambiances de bar où même dans les domiciles, ce qui explique ce phénomène. Pour les intérieurs en journée, Juan Ruiz Anchía exploite une lumière plongeante depuis les fenêtres qui donne un sacré caractère à l’image, d’autant que cette lumière est souvent reflétée par les objets manipulés par les comédiens. Les contrastes sont excellents et on constate très peu de variation colorimétrique – une scène en intérieur à la fin du film –, et quelques points blancs se présente lors d’une conversation dans un bois entre les Brad, père et fils. Présence dérisoire de fourmillement de certaines zones dans de très rares plans. Une image de haute qualité.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Une unique piste VO en stéréo (DTS-HD MA) mais qui se montre absolument parfaite par son mixage et le dynamisme dont elle fait preuve. Parcourue par la musique de Patrick Leonard jouant sur le morceau Live to tell qu’il a composé avec Madonna, la piste audio de Comme un chien enragé montre des dialogues éclatants de clarté et une absence d’imperfections liées au passage du temps. On se surprend de la vigueur dont peut faire preuve la musique pour certaines séquences, tout comme les effets sonores dominants – moteurs des voitures, tirs de pistolet. On ne peut demander mieux pour une piste exploitant la partie frontale de l’installation audio.

– Bonus :

– James Foley, à bout portant. Entretien avec le réalisateur du film. (31 min, en HD)
– Bande annonce du film
Accompagnent cette édition limitée les éléments suivants :
– Fac-similé du dossier de presse du film
– Reproduction de 8 lobby cards d’époque
– Affiche


Cette édition contient aussi le film dans sa version DVD – une version DVD simple est également éditée.

 

Film :
4 étoiles
Image:
4.5 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
3 étoile
Avis Global :
4 étoiles

t

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.