Test Blu-ray : Koko le gorille qui parle

Fiche Technique :

Koko le gorille qui parle (1978) réalisé par Barbet Schroeder
Avec : Koko, Penny Patterson, Saul Kitchener, Carl Pribram, Roger Fouts
Titre original : Koko a talking gorilla
Durée : 80 min
Genre : Documentaire
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Français/Anglais DTS-HD Master Audio 1.0, Audiodescription
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 1.33:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

Synopsis :

L’education de Koko, jeune femelle gorille, qui reussit a communiquer par un langage approprié avec les hommes.

Le film :

Annotation :
Chronique rédigée à l’occasion de la rétrospective consacrée au cinéaste Barbet Schroeder, en sa présence, au Centre Pompidou du 21 avril au 11 juin 2017 ainsi que la sortie d’un coffret Blu-ray et DVD de 5 films par Carlotta Films le 26 avril. Le nouveau film du cinéaste iranien, Le vénérable W., sera en salle à partir du 7 juin 2017.

Koko est un gorille femelle né en captivité dans le zoo de San Francisco. En 1977, Barbet Schroeder va à la rencontre de l’ethologue Penny Patterson, qui a substitué Koko à sa vie en captivité pour apprendre à l’animal le langage des signes américain. On y découvre alors un gorille capable de comprendre des questions, y répondre, mais aussi à exprimer ses sentiments. Ce documentaire attendrissant, composé avant tout de séquences captées sans intervention face à Penny et Koko au cours de plusieurs exercices et activités, ponctuées par des interviews de Penny mais aussi d’un psychologue et d’un professeur en neuroscience soulève certaines questions d’ordre éthiques, questions sur lesquelles Barbet Schroeder se penche avec finesse et subtilité.
Il y a aussi ce questionnement sur l’évolution et le langage, plutôt effleuré, pour mieux se diriger vers une autre problématique : qu’est-ce qui fait de nous des hommes ou qu’est-ce qui différencie l’animal de l’homme ? Une question de conscience ? Koko, ce gorille qui parle, n’est-il pas plus proche de l’homme que du gorille à l’état sauvage ? Dès lors, quels sont ses droits dans notre société ?
Koko le gorille qui parle, souvent drôle et touchant par les situations enregistrées est au final un aperçu d’une relation filiale exceptionnelle entre une femme et un gorille. Aujourd’hui, elles sont toujours ensemble, en Californie, au crépuscule de leurs vies respectives – d’autres documentaires leurs ont été consacrées depuis.

 

Le Blu-ray

– Image :

Filmé en 16 mm (avec une séquence en Super 8), Koko le gorille qui parle montre une belle image granuleuse, avec un fourmillement assez rare, en extérieur surtout. La colorimétrie peut varier quelque peu sans opérer à de violents changements non plus. En intérieur, en compagnie de Koko et Penny, on se surprend du niveau de détail et du piqué : les nuances dans la fourrure du gorille attestent de la qualité de cette restauration. Naturellement, le piqué se montre moins ciselant dans les plans moyens et larges.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
La piste mono d’origine est à saluer tant son mixage est idéal : le placement de la voix off de Barbet Schroeder, les interventions de Penny Patterson et les sons ambiants du quotidien de Koko, tout concorde à offrir une expérience auditive de qualité, dépourvue de tout souffle ou de son parasite. Audiodescription et sous titres destinés aux sourds et malentendants répondent présent.

– Bonus :

Les bonus sont en définition standard.
– Entretien avec Barbet Schroeder par Jean Douchet (19 min)
– Koko Qui ? Que ? Quoi ? (16 min). Entretien avec Frédéric Joulian, ethologue et maître de conférences.
– Bande annonce

Annotations :

Koko le gorille est disponible dans le coffret collector Barbet Schroeder de Carlotta Films (3 Blu-ray, 5 DVD), avec Général Idi Amin Dada, autoportrait, Maîtresse, Tricheurs et la La vierge des tueurs.

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4.5 étoiles
Bonus :
3.5 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *