Test Blu-ray : Exte

exte-bluray

Fiche Technique :

Exte (2007) réalisé par Sion Sono
Avec : Chiaki Kuriyama, Megumi Sato, Tsugumi, Miku Sato, Ren Ohsugi
Titre original : Ekusute
Durée : 108 min
Genre : Epouvante, Horreur
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Japonais, Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : HK Vidéo / Metropolitan

 

Synopsis :

Lors d’une inspection, des agents des douanes découvrent le cadavre d’une jeune femme dont la chevelure continue de croître. Cet étrange phénomène n’échappe pas au gardien de la morgue qui entreprend de fabriquer des extensions pour les revendre aux salons de coiffure. Mais tous ignorent que ces extensions, douées d’une vie propre, sont muées par des pulsions meurtrières. Accompagnée de sa nièce, une apprentie coiffeuse va tenter de démêler le mystère avant que d’autres décès ne surviennent …

Le film :

Marqué par les longues chevelures noires de The Ring et The Grudge, le cinéma d’horreur japonais s’est forgé une certaine imagerie capillaire que Sion Sono saisit dans un délire macabre avec Exte. Dans ce film d’horreur, Yamazaki (Ren Ohsugi), un psychopathe employé à la morgue, montre une obsession affolante pour les cheveux : il en coupe d’ailleurs sur certains corps. Un soir, il ramène le cadavre d’une femme trouvée par la douane, cadavre dont les cheveux continuent de pousser abondamment. L’homme va vendre alors des extensions dans des salons de coiffure, mais ces dernières s’avéreront mortelles. En parallèle, le film suit une apprentie coiffeuse, Yuko (Chiaki Kuriyama), dont le quotidien est troublée par sa sœur Kiyomi (Tsugumi), qui lui laisse entre les mains sa fille maltraitée, Mami (Miku Sato). La route de Yuko et de Yamazaki se croiseront, menaçant sa vie et celle de son entourage. Peu intéressant dans sa narration, Exte se montre superbe dans ses scènes horrifiques où les cheveux poussent partout, s’attaquent aux êtres par tous les moyens dans des phases absolument cauchemardesques. Sion Sono ne s’impose aucune limite dans cette histoire glauque et parfois délurée. Fidèle à son sens de l’excès et de l’hystérie, le cinéaste japonais livre un film d’horreur qui prévaut avant tout par l’originalité de son cadre et quelques effets horrifiques très réussis – bien que le film se montre aussi fauché que brillant en matière d’effets spéciaux. Vous ne verrez plus les salons de coiffure de la même façon !

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Voilà un transfert fort hétéroclite, avec un film qui s’ouvre sur une séquence nocturne marquée par le bruit numérique. C’est presque un autre monde lorsque l’on découvre Yuko, en retard pour se rendre à son salon de coiffure à vélo : le bruit a disparu pour une image haute définition à l’aspect laiteux, sans grande profondeur dans les noirs. En matière de contraste et de niveau de détail, la qualité est au rendez-vous, mais il faudra toujours faire avec le bruit numérique pour les scènes les plus obscures, ainsi que dans quelques séquences de flashback particulièrement décevante tant ce défaut s’y développe comme une épidémie de poux dans une école !

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Exte montre des qualités audio bien plus convaincantes que sa partie image. La piste japonaise en DTS-HD MA 5.1 s’avère puissante et dynamique, peut-être même trop virulente sur le canal des basses. D’ailleurs, Sion Sono joue sur des sons courts et puissants dans ses séquences les plus horrifiques, secouant le spectateur par l’espace sonore chaotique. La spatialisation est employée habilement et le canal des voix se montre irréprochable.

– Bonus :

L’intégralité des bonus est en définition standard
– Le cinéma Sunshine (9 min). Présentation du film face au public.
– Le café Ariapita (5 min). Transformation d’un café pour la promotion du film.
– La chanson de Sono Sion (2 min)
– La rencontre avec Chiaki Kuriyama (12 min). Interview publique de la comédienne.
– Les scènes coupées (1 min)
– Les films annonces
– HK Collection, bandes annonces de Love Exposure et The land of hope

Annotations :

La présente édition contient deux disques, blu-ray et DVD.

 

Film :
3 étoiles
Image:
3.5 étoiles
Son :
4.5 étoiles
Bonus :
2.5 étoile
Avis Global :
3 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *