[Test Blu-ray] Sa Majesté des mouches, réalisé par Peter Brook

sa-majeste-des-mouches-bluray

Fiche Technique :

Sa Majesté des mouches (1963) réalisé par Peter Brook
Avec : James Aubrey, Tom Chapin, Hugh Edwards
Titre original : Lord of the Flies
Durée : 92 min
Genre : Aventure, Drame
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 1.0
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.37:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

 

Synopsis :

Durant la Seconde Guerre Mondiale, un avion britannique en partance pour l’Australie s’écrase sur une île désert. Seuls les enfants survivent, désormais privés de l’autorité des adultes. Livrés à eux-mêmes dans une nature sauvage et paradisiaque, ils tentent de s’organiser. Mais leur groupe vole en éclats et laisse place à une organisation tribale, sauvage et violente bâtie autour d’un chef charismatique…

Le film :

Adaptation du roman éponyme de William Golding, Sa Majesté des mouches est une œuvre remarquable et éprouvante. Remarquable par l’étude comportementale à laquelle elle se livre : en isolant un groupe de garçons, survivants d’un crash aérien, cette œuvre analyse le comportement humain en situation de détresse à une échelle réduite, sans jugement ni supervision adulte. Dans la tentative de s’unir en fondant un groupe organisé, trois enfants se distinguent du lot : Ralph (James Aubrey), raisonné et entreprenant, Piggy (Hugh Edwards), l’intello moqué par son physique et Jack (Tom Chapin), fougueux et désireux de commander. Eprouvante est alors la chronique contée, où les dissidences conduisent la majorité des enfants, menés par Jack, à adopter le comportement d’une tribu sauvage et violente. Fondamentalement, Sa Majesté des mouches montre l’impossibilité pour l’homme de bâtir une communauté unie et paisible, le problème résidant dans la nature humaine elle-même. Particulièrement frappant par l’attitude adoptée par les enfants et leurs brimades, le film que signe Peter Brook livre de nombreuses scènes marquantes, où la beauté formelle rejoint parfois l’horreur – comme la dramatique séquence de danse nocturne. Un conte sauvage et cauchemardesque, d’une grande profondeur.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Tourné en 1963 avec un budget des plus modestes, Sa Majesté des mouches bénéficie désormais d’un nouveau master HD qui honore son noir et blanc et sa mise en scène. Bien que l’on pourra dénoter du fourmillement dans les ciels et sur certains plans une pellicule légèrement usée, le niveau de détail qu’offre la jungle est assez impressionnant. Ce blu-ray montre aussi un très bon piqué et des contrastes d’excellentes qualités. La scène de danse nocturne – une des seules scènes tournées de nuit, les autres étant des nuits américaines – est absolument bluffante avec ses flammes éclairant le rivage et les corps en transe des enfants.

– Son :

Une seule piste est disponible, correspondant au mono d’origine qui se retrouve sur une piste DTS-HD. Chants, voix, musiques et effets sonores montrent des qualités acoustiques tout à fait honorables, sur une piste au dynamisme certes limité mais au mixage réussi. Aucun défaut à noter.

– Bonus :

– La cinéma en liberté, entretien avec le réalisateur Peter Brook (32 min, en HD).
– Bande annonce (en SD)
– Partie BD-Rom (non testée)

Film :
4 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
2.5 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *