Le printemps de Jacques Demy

exposition-jacques-demy

Restauration du classique Les parapluies de Cherbourg, exposition et rétrospective à la Cinémathèque française, programmes spéciaux sur Arte : le printemps 2013 sera l’occasion rêvée pour redécouvrir le cinéaste Jacques Demy.

Bonne nouvelle, Les Parapluies de Cherbourg va pouvoir être restauré pour une première présentation lors du 66e Festival de Cannes en mai. La somme de 25 000 euros demandée aux internautes pour cette opération a été atteinte vendredi dernier, mais vous pouvez toujours participer à cette collecte qui pourrait également permettre la fabrication d’un négatif 35 mm de conservation. Les détails et contreparties sont à retrouver directement sur la fiche du projet sur Kiss Kiss Bank Bank.

affiche-expo-demy

Tandis que le sauvetage de la Palme d’Or de 1964 est déjà un succès, la Cinémathèque française consacrera, du 10 avril au 4 août 2013, une exposition à Jacques Demy. Ce sera l’occasion de redécouvrir l’intégralité de ses films mais aussi d’explorer son univers au travers de rencontres et conférences, avec notamment une lecture d’un scénario inédit par Bruno Podalydès le 13 avril et une rencontre avec la costumière Rosalie Varda le 20 avril. L’exposition permettra de découvrir dessins, clichés et peintures du cinéaste musical qui révéla Catherine Deneuve. Tous les détails sur ces événements sur le site de la Cinémathèque.

Enfin, c’est sur Arte que l’on pourra retrouver l’univers de Jacques Demy à deux reprises. Le dimanche 7 avril à 17:45, le magazine « Personne ne bouge ! » lui sera entièrement consacré, et le lundi 29 avril seront diffusés, à partir de 20:50, Lola, son excellent premier long métrage avec Anouk Aimée dans sa version restaurée, et L’Univers de Jacques Demy, un documentaire signé Agnès Varda.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

2 commentaires

  1. Hmm, intéressant. J’aurais bien aimé pouvoir être présent pour voir Polyades

  2. Merci pour cet article, c’est agréable de voir un blog ciné qui sors un peu des sentiers battus. En tant que fan de Demy, je ne peux qu’apprécier cette ouverture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *