[Test Blu-ray] Le Tambour (Volker Schlöndorff)

Fiche Technique :

Le Tambour (1979) réalisé par Volker Schlöndorff
Avec : David Bennent, Mario Adorf, Angela Winkler, Daniel Olbrychski, Charles Aznavour
Titre original : Die Blechtrommel
Durée : 142 min
Genre : Comédie dramatique, Guerre
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Allemand DTS 5.1, Allemand DTS stéréo, Français DTS mono
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.66:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Arte Vidéo

 

Synopsis Allociné :

A la fin des années 1920, dans la région de Dantzig, Oscar, refusant le monde cruel et surfait des adultes, décide à l’age de trois ans de ne plus grandir.

Mini-critique :

Palme d’or en 1979 – ex-aequo avec Apocalypse Now – et couronné de l’Oscar du meilleur film étranger l’année suivante, Le Tambour est un film d’une singularité étonnante. On pourrait le définir comme une fresque historique baroque, partant de 1927 pour se conclure à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, mais il ne faut pas occulter le principal : le narrateur est un éternel enfant de trois ans, un garçon prénommé Oscar (David Bennent) qui décida d’arrêter de grandir pour protester contre le monde adulte et sa perversion.
Cette adaptation du roman éponyme de Günter Grass, à laquelle Jean-Claude Carrière participa, mêle le fantastique, le grotesque et le tragique sur une toile de fond historique. Oscar, enfant né d’une mère slave et d’un père mystérieux, amant polonais ou mari allemand, traverse les années équipé de son tambour qu’il ne quitte jamais, et lorsque l’on tente de lui subtiliser, il répond de son arme redoutable : un cri perçant capable de briser le verre.
Ces caractéristiques conduisent le film sur d’improbables scènes, comme le déraillement d’un meeting nazi qui tourne à la valse populaire au rythme du Danube Bleu de Johann Strauss. Pourtant, le film n’a rien d’une satire : la défense de la poste centrale polonaise de Dantzig, l’une des premières batailles de la Seconde Guerre Mondiale, qui se déroula le 1er septembre 1939, est dépeinte dans toute son horreur. Le cheminement de ce drame politique conduit plus tard le spectateur sur du scabreux – sexualité infantile – et du burlesque – une troupe de nains divertissant les SS ! Au final, Le Tambour se dresse comme un film intelligent, dérangeant et profondément singulier.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Elegante restauration de ce film de 1979 qui ne montre qu’un faible fourmillement dans certaines scènes. La colorimétrie est perfectible dans de rares plans mais sur l’ensemble, Le Tambour affiche une image de qualité aux détails nombreux et fins.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
En plus du stéréo allemand d’origine, Arte Vidéo propose une piste en DTS 5.1. Cette dernière se montre particulièrement efficace et chaleureuse sur la restitution des musiques, le film restant, globalement, peu généreux en distribution de sons dans les canaux individuels, mais l’intérêt n’est pas là. Le canal des voix est absolument parfait. Une qualité audio en accord avec le film.

– Bonus :

L’intégralité des bonus sont en définition standard.
– Entretien avec Volker Schlöndorff à Cannes en 2001 (08:54)
– Entretien avec Volker Schlöndorff en Octobre 2001 (16:22)
– Galerie Photo
Livret de 16 pages sur la génèse du film

 

Film :
4 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
2 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *