Test Blu-ray : Time and tide

Fiche Technique :

Time and Tide (2000) réalisé par Tsui Hark
Avec : Nicholas Tse, Wu Bai, Candy Lo, Cathy Tsui, Anthony Wong Chau-Sang
Titre original : Shun liu ni liu
Durée : 113 min
Genre : Action, Thriller
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Mandarin, Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

Synopsis :

Tyler fait la connaissance de Jo dans le night-club où il travaille. Après une nuit de débauche, celle-ci tombe enceinte. Pour subvenir aux besoins de son futur enfant, Tyler devient garde du corps pour une agence privée. Au cours d’une mission, il sympathise avec Jack, un ancien mercenaire qui a refait sa vie avec la fille du chef d’une puissante triade hongkongaise. Bientôt, les deux hommes vont être recrutés dans les deux camps adverses…

Le film :

Après des errances américaines avec Double Team et Piège à Hong Kong, Tsui Hark rentre au bercail pour concocter un film d’action 100% hongkongais et dont la folie de la mise en scène a marqué de nombreux cinéphiles. Time and Tide conte une histoire d’amitiés entre deux hommes de main, futurs pères, et qui devront s’entraider lors d’une mission qui vire à la traque dantesque, succession de scènes ahurissantes où la caméra semble s’affranchir des lois de la gravité ainsi que des règles établies du cinéma. Avant de parvenir à ce segment à couper le souffle occupant près d’une heure de film, il y a donc le quotidien de Tyler (Nicholas Tse), un barman qui, face à de nouvelles responsabilités, décide d’engranger de l’argent, en officiant comme garde du corps pour une agence. Déjà ultra dynamique, cette première partie où se succèdent les effets de montage et de lumière apparaît aujourd’hui assez ringarde, marquée par sa propension à vouloir en jeter à tous les étages.

Là où Time and Tide préserve toute sa force est dans sa longue et palpitante deuxième partie, d’une créativité dingue en matière d’action, et qui n’a pas à rougir face aux productions les plus récentes, bien au contraire. Si Ethan Hunt et James Bond rivalisent d’ingéniosité pour nous en mettre plein la vue, difficile de ne pas être scotché par le saut par la fenêtre de Jack (Wu Bai), suivi par… la caméra, tandis que son ennemi lourdement armé fait de même. D’ailleurs, élément bien souvent manquant dans le versant américain, les fusillades font ici des victimes collatérales, sur lequel le cinéaste s’attarde sans lourdeur : dans le chaos de la confrontation délirante, la réalité se maintient. Sans perdre de vue la future paternité des protagonistes, Tsui Hark dynamite les standards du cinéma d’action avec énergie et euphorie. Un long métrage époustouflant, malgré un démarrage quelque peu pénible : il laissera sur le carreau les personnes les moins sensibles au genre mais il ravira toujours les amateurs de confrontations à mains armées débordant de coups d’éclat.

 

Le Blu-ray

– Image :

Time and tide déploie une imagerie urbaine difficile à caractériser tant elle multiplie les effets et changement de style d’une séquence à l’autre. Des néons d’un rad aux couloirs sombres d’immeubles devenus le théâtre d’une gigantesque fusillade sans oublier les hauteurs d’une salle de concert, les ambiances traversées sont vastes. Et ce support haute définition les met plutôt en valeur, avec des nuances. Car si le niveau de détail et le piqué sont de haute facture pour ce film tourné en 35 mm, un vilain fourmillement accompagne certains ciels et les basses lumières de nombreuses scènes en intérieurs. Ce n’est pas le cas de toutes les séquences nocturnes, mais c’est un élément assez présent, et dans quelques situations, désagréable. La colorimétrie est excellente et on apprécie ce qu’offre la profondeur de champ lorsque celle-ci s’étend.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Il est assez regrettable que la piste audio en DTS-HD MA 5.1 ne se montre pas vraiment à la hauteur d’un film d’action. Le canal des voix est sous mixé au centre mais il y a surtout un vrai souci de spatialisation des effets sonores, certains se retrouvant sans justification dans le canal arrière droit. Avec des effets parfois plus criards sur le bloc arrière que la partie frontale, les séquences d’action en pâtissent forcément. A noter la présence de doublages post-synchronisés approximatifs – mais imputables à la production du film à l’origine – pour donner un véritable aspect vieillot à cette piste qui a pourtant du répondant en matière de dynamisme et de clarté des effets sonores.

– Bonus :

Sauf précision, les bonus sont en haute définition.
– Commentaire audio de Tsui Hark
– « Time and tide » par Karim Debbache (9 min)
– Action vérité, l’histoirien Charles Tesson revient sur la carrière de Tsui Hark (20 min)
– Le tout-puissant (24 min), les réalisateurs et scénaristes Julien Carbon et Laurent Courtiaud détaillent l’importance de Time and Tide dans la carrière de Tsui Hark
– Bande annonce, en définition standard

Annotations :

Time and tide est la huitième édition prestige proposée par Carlotta Films, limitée à 3000 exemplaires. On retrouve un fac-similé du dossier de presse français d’époque, un livret de 28 pages, une reproduction de 16 lobby cards et l’affiche du film. Le film est également disponible en édition simple en DVD.

 

Film :
3 étoiles
Image:
3.5 étoiles
Son :
3 étoiles
Bonus :
4 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.