[Test Blu-ray] Faust (Alexandre Sokourov)

Fiche Technique :

Faust (2011) réalisé par Alexandre Sokourov
Avec : Johannes Zeiler, Anton Adasinskiy, Isolda Dychauk, Georg Friedrich, Hannah Schygulla
Durée : 140 min
Genre : Drame, Fantastique
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Allemand DTS-HD Master Audio 5.1 ; Français DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres : Français, Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 1.37:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Blaq Out

 

Synopsis :

Librement inspiré de l’histoire de Goethe, Alexandre Sokourov réinterprète radicalement le mythe. Faust est un penseur, un rebelle et un pionnier, mais aussi un homme anonyme fait de chair et de sang conduit par la luxure, la cupidité et les impulsions.

Critique :

Pour accéder à la critique rédigée lors de la sortie cinéma, c’est par ici : Faust.
Mon avis, après un second visionnage :
Certains long métrages vous laissent une forte impression malgré quelques réticences, vous poursuivent à l’aide de quelques idées ou de scènes clés. Faust, revisité par Sokourov, est l’une de ces œuvres, trop riche pour être réellement appréhendée la première fois. Plus découpé que la plupart des films de Sokourov, ce film marque peut-être un tournant dans le style développé par le cinéaste russe. La collaboration avec Bruno Delbonnel, directeur de la photographie, donne naissance à des plans inouïs et un travail singulier sur la colorimétrie. On déambule dans ce film comme dans un cauchemar auquel on ne pourrait se soustraire, frappé par la misère, envahi par le désir comme le docteur Faust, homme de science hors de son temps, hors de sa société. Des questions d’ordre métaphysiques surgissent dans cette descente aux enfers en compagnie du Malin en personne, fascinant personnage interprété par Anton Adasinsky. Dans cette œuvre foisonnante, la théorie percute la pratique, la science s’incline face à la sorcellerie, les désirs charnels rongent les résidus d’humanité, l’angélisme subjugue autant que le mal fascine ; tel est le parcours sinueux, putride mais aussi envoûtant composé par Sokourov et Marina Koreneva à partir du roman de Goethe. Malgré quelques éléments dissonants – la cacophonie repoussante de certaines scènes –, Faust se positionne dans les plus grands films de l’année.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Présenté dans son singulier format 1.37:1 aux coins arrondis, ce transfert haute définition de Faust permet de profiter pleinement des expérimentations visuelles de Sokourov et Delbonnel. Rarement un film n’aura montré une photographie si proche de la peinture avec une telle capacité de fluctuation au cours des plans. Au cours de la post-production du film, Sokourov a souhaité travailler la colorimétrie des plans comme une matière à part entière. Une expérience visuelle rare, aidée par un grand de niveau de détails et un piqué souvent satisfaisant.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Mixage et spatialisation exemplaires sont à l’ordre avec la piste allemande en DTS-HD Master Audio 5.1. La symphonie lancinante de Andrey Sigle parcoure toute l’oeuvre sans jamais recouvrir le canal des voix ou perturber les plus fines qualités sonores du film.

– Bonus :

Les bonus sont en haute définition.
– Entretien avec Jean Lacoste, germaniste, philosophe et traducteur de Faust avec Jacques Le Rider aux éditions Bartillat (23:13).
– Entretien avec Jacques Le Rider, germaniste, universitaire et traducteur de Faust avec Jean Lacoste aux éditions Bartillat (19:40).
– Bande-annonce

Annotations :

Alors qu’il y aurait tant de choses à découvrir sur les coulisses du film, aucun bonus n’invite le spectateur aux côtés de l’équipe technique. Fort dommage, d’autant plus que d’après l’éditeur, Blaq Out, cette absence est imputable à Sokourov en personne.

 

Film :
4 étoiles
Image:
4.5 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
2.5 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *