[Aperçu] Prometheus – science-fiction de prestige ?

Parmi les films les plus attendus de l’année, on trouve Prometheus de Ridley Scott, long métrage anticipé pour le grand retour du cinéaste dans le domaine de la science-fiction et pas n’importe où : aux origines de la saga Alien. Hier, Ridley Scott, Charlize Theron et Michael Fassbender étaient de passage à Paris pour nous présenter un extrait d’une quinzaine de minutes et répondre aux questions de la presse. Compte rendu et vidéo.

Il y a des fois où l’on nettoie les verres de lunettes 3D avec une singulière excitation, ce fut le cas pour moi avant de découvrir cette introduction – bien trop courte – à Prometheus, composée de trois segments : une découverte archéologique en 2089 en Ecosse, la fin d’un voyage intergalactique et l’arrivée sur une planète inconnue pour une mission dont le but reste un mystère… Dans les faits, la 3D, pour la première fois utilisée par Ridley Scott, est véritablement impressionnante. Profondeur de champ sur Terre, immensité de l’espace et configuration spatiale du vaisseau sont exploitées habilement pour transporter le spectateur au-delà de l’écran. Outre cette nouveauté technologique, la découverte du vaisseau et d’une partie de l’équipage procure un plaisir immense d’emblée : la sensation de renouer directement avec l’ambiance du premier opus de la saga Alien est prégnante. Michael Fassbender, androïd blondinet baptisé David, impressionne par son jeu froid, créant le malaise lorsque son créateur – via une vidéo – déclare que ce dernier n’a pas d’âme ; Charlize Theron, capitaine du navire spatial, dévoile un personnage fort et particulièrement distant avec ses collègues cryogénisés pour le trajet ; Noomi Rapace, motivée par ses découvertes sur Terre, contraste avec certains membres de l’équipage venus uniquement pour la paye.

Après ces quelques minutes prometteuses – sans jeu de mot –, l’extrait glisse vers une succession d’images chocs et de scènes de panique jusqu’à laisser apparaître le titre du film. Lumières dans la salle, applaudissements et contamination effective : impossible de ne pas désirer découvrir l’intégralité du film au plus vite !
Charlize Theron, Michael Fassbender, Noomi Rapace et Ridley Scott ont ensuite répondu à quelques questions. Voici la vidéo de la conférence de presse fournie par la Fox :


S’il y a bien une énigme qui a longtemps alimenté des discussions sans issue sur internet, c’est le lien de dépendance entre Prometheus et Alien : préquel ou pas préquel ? Ridley Scott confirme que « l’ADN d’Alien » est bien présent ici… mais à huit minutes de la fin de ce long métrage de 119 minutes, générique exclus. Un lien infime qui laisse soupçonner qu’un second opus n’est pas à exclure pour remonter jusqu’au destin de la célèbre Ripley jouée par Sigourney Weaver.
Dans l’attente du film complet, gardons les pieds sur terre, mais il se pourrait que Prometheus rejoigne le rang des films de science-fiction cultes…

Prometheus, un film de Ridley Scott, distribué par la Twentieth Century Fox, en salle dès le 30 mai 2012.



Vous appréciez cet article ? Partagez-le avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Mots-clefs : , , , , , , , ,

2 commentaires sur “[Aperçu] Prometheus – science-fiction de prestige ?”

  1. J’ai vraiment très envie de le voir!

  2. Félicitation pour cet article.
    Ne connaissant pas ce film, votre article ma vraiment donné envie de la voir :-)
    En plus, j’ai vue tous les « Aliens » films mythiques.

    Laure.

Laisser une réponse