Le lion, une espèce menacée

MGM

Les temps sont difficiles pour la Metro Goldwyn Mayer, si difficiles que la réalisation du prochain James Bond (par Sam Mendes, toujours avec Daniel Craig) est suspendue pour une période indéterminée d’après les producteurs Michael Wilson et Barbara Broccoli.

La MGM, dont la dette financière s’élève à 3,7 milliards de dollars, ne trouve pas d’acheteur assez généreux pour redresser la barre.

Si vous croisez le célèbre espion, peut-être déjà en train de faire la manche – la Manche, jeu de mots, hein, euh -, ayez la générosité de lui offrir un Martini, il en a bien besoin !

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

2 commentaires

  1. Houlà!! C’est plus grave que je pensais…D’ailleurs qu’ils arrêtent avec le franchise James Bond qui devient ridicule je trouve. ça ferait déjà moins d’argent à dépenser!!

  2. J’aimerais bien qu’on m’explique comment un studio aussi prestigieux arrive à se creuser une tombe aussi profonde… Concernant James Bond, je suis loin d’être un fan « hardcore », mais la possibilité d’avoir Sam Mendes aux commandes me séduisait énormément. J’adore ce réal.
    Ensuite, les deux derniers ont rapporté pas mal de blé, mais ils furent co-produit avec Sony, donc toutes les recettes ne rentrent pas dans les caisses de la MGM. Je simplifie, mais en gros, pour sortir de l’abime, il va falloir qu’ils trouvent une solution qui ne pourra pas se contenter de l’éventuel succès de quelques nouveaux films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *