Critique : La nuit a dévoré le monde

Ils sont rares, les films de zombies français, et d’autant plus rares quand ils sont réussis. Le premier long métrage de Dominique Rocher, La nuit a dévoré le monde, adaptation d’un roman éponyme de Pit Agarmen, tient de ces petites réussites que l’on aimerait voir plus souvent dans le genre, de France et d’ailleurs.

LIRE LA SUITE

Critique : The Last girl – celle qui a tous les dons

Repartir du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer avec le Prix du public et le Prix de la meilleure musique originale mérite que l’on se penche tout particulièrement sur l’oeuvre récompensée. Il s’agit d’un film de zombie réalisé par Colm McCarthy (plus connu du côté de la TV avec notamment Peaky Blinders) qui se montre assez novateur dans le(…)

Lire la suite

Critique : The Jane Doe Identity

André Øvredal avait été remarqué pour un film très réussi en found footage, Troll Hunter, qui nous conduisait sur les terres enneigées de Norvège à la recherche de créatures légendaires. Avec The Jane Doe Identity, il nous confine dans les sous-sol d’une morgue familiale où d’effrayants phénomènes se produisent lors de l’autopsie d’une inconnue au corps immaculé. Âmes sensibles, fuyez !

LIRE LA SUITE

Critique : Dernier train pour Busan

Méconnu en europe, le sud-coréen Yeon Sang-ho, venu du monde de l’animation, livre avec Dernier train pour Busan son premier film en prise de vue réelle. Remarqué pour son passage en séance de minuit à Cannes 2016, ce film de zombies assure parfaitement sa partition dans la catégorie des séries B conçues avec passion.

LIRE LA SUITE