Critique : Wonder Woman

Premier film de super-héros avec une femme pour protagoniste depuis 2005 (Elektra), Wonder Woman aurait pu marquer un tournant dans la vague folle d’adaptations de comic books. On aimerait saluer la position féministe de ce blockbuster, mais le raté est tel, que ce soit sur le plan narratif ou esthétique, qu’on ne voit guère comment défendre ce nouveau déchet toxique(…)

Lire la suite

Critique : On l’appelle Jeeg Robot

Pour son premier long-métrage, le réalisateur italien Gabriele Mainetti se colle au cinéma de genre et pas n’importe lequel, celui de super-héros. On l’appelle Jeeg Robot connaît un brillant parcours en festivals, vainqueur de sept David di Donatello, l’équivalent des César italiens, ainsi que du Prix du Jury au Festival de Gérardmer. Alors simple redite ou brillant hommage ?

LIRE LA SUITE

Critique : Gardiens de la Galaxie 2

Il y a trois ans, James Gunn offrait une vraie bouffée d’oxygène à l’univers Marvel avec Les Gardiens de la Galaxie grâce à sa trajectoire résolument fun et une atmosphère marquée par les morceaux rock adulés par les protagonistes. Toujours aux commandes pour le second opus, le cinéaste originaire du Missouri livre encore un blockbuster particulièrement réussi.

LIRE LA SUITE

Critique : Doctor Strange

Un nouveau super-héros débarque sur grand écran, le Doctor Strange. Alors que l’on est au-delà de l’overdose des productions Marvel qui se suivent, se ressemblent et déçoivent, voilà enfin un film qui apporte une grande bouffée d’air frais dans cette année 2016 jusqu’alors riche en blockbusters médiocres.

LIRE LA SUITE