Critique : Nocturama

Après L’Appollonide (Souvenirs de la maison close) et Saint Laurent, Bertrand Bonello revient à notre époque avec un sujet brûlant. Dans Nocturama, un groupe de jeunes prépare un vaste attentat au cœur de la capitale. Une œuvre qui suscite autant le malaise qu’elle soulève de questions sur une jeunesse française désabusée ainsi qu’une société capitaliste déshumanisante.

LIRE LA SUITE

Critique : Les Ogres

Second long métrage de Léa Fehner, Les Ogres nous conduit dans le quotidien d’une troupe de théâtre itinérante, jouant L’Ours de Tchekhov. Un univers familier pour la réalisatrice toulousaine puisqu’elle a grandi dans ce milieu dans les années 1990. Avec sa magnifique bande d’acteurs, dont certains membres de sa famille, Léa Fehner nous livre un beau film disponible en DVD(…)

Lire la suite

[Critique] L’Apollonide – souvenirs de la maison close (Bertrand Bonello)

Mise à jour du 08/12/16 : chronique à mettre à la poubelle. Explications. A l’heure des débats stériles sur la prostitution, de la probable pénalisation des clients, des tergiversations sur la réouverture des maisons closes, un cinéaste décide, après la série Maison Close produite par Canal +, de capturer l’ambiance d’un bordel au début du XXe siècle. Avec L’Apollonide –(…)

Lire la suite