Critique : La Vérité

Suite à sa Palme d’or en 2018 pour Une Affaire de famille, Hirokazu Kore-eda pose ses valises en France pour son nouveau long métrage, La Vérité. Explorant toujours les liens du sang, le cinéaste japonais sort la carte de la légèreté en associant deux icônes du cinéma français, Catherine Deneuve et Juliette Binoche.

LIRE LA SUITE

Les Arcs 2019 : panser ses plaies

En milieu de parcours, Les Arcs Film Festival change quelque peu de visages, l’Industry Village laissant place au Sommet des distributeurs et exploitants. Le traditionnel petit déjeuner en haute altitude a été maintenu malgré une météo un peu capricieuse – énormément de vent, mais qui s’est finalement apaisé –, tout comme le cocktail organisé par Blue Efficience dans l’igloo aux(…)

Lire la suite

Les Arcs 2019 : écho splendide

Troisième journée sur la montagne avec trois découvertes cinématographiques, de Norvège, Islande et des Pays-bas avec, respectivement, Disco de Jorunn Myklebust Syversen, Echo de Rúnar Rúnarsson et Instinct de Halina Reijn. Un beau programme exclusivement au Taillefer. Officiellement la soirée devait se dérouler chez Luigi, mais nous avons succombé à l’appel de la yourte Nomade !

LIRE LA SUITE

Les Arcs 2019 : hauteur de jeunesse

Première journée complète passée à camper au Taillefer aux Arcs 1800, afin de découvrir trois films de la compétition, Benni de Nora Fingscheidt, Invisible de Ignas Jonynas et Rocks de Sarah Gavron, réalisatrice récompensée du Prix Les Arcs – Sisley Femme de cinéma. Focus sur deux films qui se déroulent à hauteur d’une jeunesse dans le trouble.

LIRE LA SUITE

Critique : The Lighthouse

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs 2019 à Cannes, The Lighthouse, second long métrage de Robert Eggers, aura séduit Deauville en glanant le Prix du jury. Dans ce film d’épouvante nous confinant sur une île, un gardien de phare et son second affrontent la solitude et la tempête pour sombrer dans les abysses de leurs propres psyché et désirs.

LIRE LA SUITE

Les Arcs 2019 : isolement alpin

Dans Les Traducteurs de Régis Roinsard, film d’ouverture de la 11ème édition des Arcs Film Festival, un groupe de traducteurs est confiné dans un manoir aménagé comme un bunker afin d’éviter toute fuite lors de la traduction de l’ultime volet d’une série de livres à succès. Une violente rupture avec le quotidien, isolement complet, qui peut s’assimiler à l’action de(…)

Lire la suite