Critique : El Camino un film Breaking Bad

Ecrit et réalisé par Vince Gilligan, créateur de la série culte Breaking Bad, El Camino : un film Breaking Bad offre une conclusion au personnage de Jesse Pinkman, interprété par Aaron Paul. D’une mollesse foudroyante dans sa première partie, on peut se demander s’il était bien nécessaire de raviver le passé ainsi avec un film destiné uniquement aux aficionados de la série.

Cavale accessoire

Breaking Bad, six années ahurissantes pour cinq saisons palpitantes. La série de Vince Gilligan, qui a permis à Bryan Cranston de se détacher de son précédent visage télévisuel, en papa ordinaire de la classe moyenne dans la série Malcolm in the middle, a marqué l’univers des séries sans vraiment nous quitter entièrement : depuis 2015, le spin-off Better Call Saul permet de suivre à la façon d’une préquelle le passé de l’imprévisible et véreux avocat interprété par Bob Odenkirk. Série où l’on côtoie des figures emblématiques de Breaking Bad avant qu’elles ne croisent la route d’Heisenberg. Une extension de l’univers savamment orchestrée malgré une saison trois manquant de mordant pour mieux reprendre son envol avec la quatrième. Il serait intéressant de savoir pourquoi après ces quelques années, Vince Gilligan – estimons-nous heureux que le créateur et showrunner de la série soit derrière ce projet – ait décidé de donner une conclusion au destin de Jesse Pinkman au-delà de la conclusion collective. A l’issue du dernier épisode, le voir s’échapper avec rage était peut-être suffisant, du moins suffisant pour laisser travailler notre imagination. Peut-être est-ce l’époque qui veut cela : combler le moindre vide, investir toute zone trouble et ne laisser aucun mystère.

Uniquement destiné aux personnes ayant terminé la saga Breaking Bad, El Camino suit la cavale de Jesse Pinkman après moult traumas et violences l’ayant accablé. On aura souvent clamé que la série originale ressemblait à du cinéma pour petit écran, par sa dramaturgie et sa recherche formelle. Ici, on a plus l’impression d’être face à un téléfilm, aux droits acquis par Netflix, plate-forme le diffusant en exclusivité. Oui, Aaron Paul est investi, et Pinkman retrouve rapidement Badger (Matt L. Jones) et Skinny (Charles Baker) qui répondent à sa détresse. Mais cela tient du non événement. En exploitant des zones d’ombre dans des flashbacks terriblement mous qui installent l’intrigue du film, El Camino s’appuie sur des éléments antérieurs et personnages sans retrouver l’atmosphère de la série, jusqu’à une séquence d’infiltration dans un appartement ayant appartenu à un personnage clé. Il faut quasiment la durée complète d’un épisode pour voir El Camino retrouver une partie du sel de la série, des situations risquées où les protagonistes jouent leur peau sur l’échiquier du trafic de drogue.

Alors on se prend au jeu lorsque Jesse Pinkman se confronte à nouveaux à certains malfrats autour d’une impressionnante quantité de billets verts. Il n’est plus question de dilemmes moraux ici mais de survie avec un sens de la morale lorsqu’on est devenu un des hommes les plus recherchés des Etats-Unis. Pourtant l’urgence aura longuement manqué avec une photographie d’abord trop proprette, et un itinéraire qui, presque déjà tracé, présente ses embûches sans la densité explosive du format télé. Certains fans adoreront faire un bout de route supplémentaire avec Jesse, d’autres auront raison de questionner cet objet marqué par le sceau du fan service. Quant à la troisième catégorie de personnes, celles qui n’ont pas vu Breaking Bad, le conseil est simple : lancez-vous !

3 étoiles

 

El Camino : un film Breaking Bad

Film américain
Réalisateur : Vince Gilligan
Avec : Aaron Paul, Jesse Plemons, Robert Foster, Matt L. Jones, Charles Baker, Scott Shepherd, Scott McArthur, Jonathan Banks
Titre original : El Camino : a Breaking Bad movie
Scénario de : Vince Gilligan
Durée : 122 min
Genre : Thriller, Drame
Date de sortie en France : 11 octobre 2019
Distributeur : Netflix France

 

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.