[Test Blu-ray] Le Fleuve (Jean Renoir)

Fiche Technique :

Le Fleuve (1951) réalisé par Jean Renoir
Avec : Patricia Walters, Adrienne Corri, Thomas E. Breen, Esmond Knight, Arthur Shields
Titre original : The River
Durée : 99 min
Genre : Drame
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 1.0
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.33:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

Synopsis :

Sur les bords d’un grand fleuve indien vit une famille britannique. Les deux filles de la maison se lient d’amitié avec la fille de leur voisin, Melanie, née d’une mère hindoue. La venue du jeune capitaine John va troubler le coeur des jeunes filles. Mais ce dernier, souffrant d’une infirmité, refusera l’amour qui lui est offert.

Mini-critique :

Tout comme Le Narcisse Noir, Le Fleuve puise sa narration dans un roman de Rumer Godden et se déroule en Inde. Seulement, contrairement à Pressburger et Powell, Jean Renoir a tourné ce film non pas en studio mais au Bengale, là où se déroule cette histoire surprenante qui évolue entre récit romanesque, découverte documentaire d’une civilisation et d’une culture, et spiritualité. Tout le récit s’axe autour du Fleuve, le Gange, dont l’importance se retrouve souligné au fils du récit par le biais de la voix-off d’Harriet, au ton très didactique. Dans une famille britannique d’expatriés, l’arrivée d’un ancien capitaine de l’armée va bouleverser le quotidien de trois adolescentes, Harriet, Valérie et Mélanie, née d’un père anglais et d’une mère indienne. Marasmes des premiers amours et analyse de la vie en tant que cycle se relaient dans un mouvement d’une grande fluidité dans cette œuvre en technicolor, la toute première pour Jean Renoir qui, suite à des difficultés de financement, décida d’employer des comédiens peu connus avec de parfaits amateurs ; un choix qui nuit à l’impact de certaines séquences mais qui n’ôte en rien la force croissante du Fleuve, sublimé par le regard d’un cinéaste utilisant les mouvements de caméras avec parcimonie et magnifiant ses cadres grâce l’exploitation nouvelle de la couleur.
Un très beau film à redécouvrir au plus vite.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Comme avec la totalité des film des années 1950 que propose Carlotta Films, Le Fleuve affiche une définition de grande qualité, malgré une perte de détails flagrante dans la profondeur de champ. On retrouve le défaut de saturation des couleurs du Narcisse Noir mais les variations se montrent bien plus rares. Le technicolor est bien moins criard ici et offre une palette de couleurs riche et naturelle. En somme, une belle restauration.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
C’est le point le moins convaincant de ce blu-ray. La piste mono en DTS-HD Master Audio est exempt de défauts qui pourraient porter préjudice à l’enveloppe sonore du film mais le mixage manque énormément de dynamisme, à l’exception d’un ou deux passages précis – comme la danse de Mélanie. On pourrait déclarer que Le Fleuve conserve son authenticité audio !

– Bonus :

les bonus sont en haute définition en 1.33
– Entretien avec Martin Scorsese (12:41), le cinéaste new-yorkais s’exprime sur la relation particulière qu’il a envers Le Fleuve et l’oeuvre de Jean Renoir.
– « Autour du Fleuve » (59:38), passionnant documentaire inédit d’Arnaud Mandagaran qui revient sur la genèse du film.
– Bonus BD-ROM (non testés, nécessitent un lecteur blu-ray PC ou Mac) :
Regard de cinéaste : Yves Caumon ; La séquence du générique ; Structure du film ; Vues d’ensemble ; Regards sur des fragments ; Mélanie ; Un regard de peintre : Annie Favier ; A propos de la musique ; Ressources.

 

Film :
4 étoiles
Image:
3.5 étoiles
Son :
3 étoiles
Bonus :
4 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *