Quentin Tarantino prépare un Western spaghetti

The Angel, The Bad and The Wise, titre provisoire du prochain long-métrage de Quentin Tarantino, rendra hommage au cinéma de Sergio Leone.

Le roi américain de la citation cinématographique prépare un western spaghetti et il compte à nouveau mettre en scène Christoph Waltz.
Si les premières informations concernant le film sont à prendre avec des pincettes, il semblerait que le film sera tourné en Italie et en Espagne cette année. Franco Nero, Treat Williams et Keith Carradine pourrait être de la partie.
Le nom du projet est, provisoirement, « The Angel, The Bad and The Wise » que l’on peut traduire grossièrement par « L’Ange, La Brute et Le Sage ».

Une information qui confirme qu’une suite à Kill Bill Vol. 2 n’est pas le prochain projet de Quentin Tarantino.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

7 commentaires

  1. hiiii !! on croise les doigts pour que ce soit pour bientot alors…

  2. Ca semble difficilement jouable pour 2011, quoi que j’ai cru voir un message passé sur Twitter annonçant qu’il se donnait deux mois pour écrire le scénario (première mauvaise nouvelle, les scénarios écrit dans l’urgence sont souvent les moins savoureux).
    Inglourious Basterds, pour moi, toutes ces tares sont scénaristiques : il a charcuté son scénario de série TV dans l’urgence pour faire un film présenté à Cannes ! (bien sûr, il y a aussi le cas Mélanie Laurent.)

  3. Cool, c’est une bonne nouvelle, mais comme tu dis, à prendre « avec des pincettes ». Pas sûr que se donner 2 mois pour écrire un scénario soit une bonne idée, même si Christoph Waltz pourrait réhausser le niveau.
    Enfin, pas trop de spéculations, Wait & See 🙂

  4. Qu’est-ce qu’il a, le « cas Mélanie Laurent » ?

  5. Eh bien, beaucoup de personnes considèrent Mélanie Laurent comme la tare principale d’Inglourious Basterds et j’adhère à ce mouvement.
    As-tu aimé sa prestation ?

  6. Déjà, Inglourious Basterds, sans être un navet, est le film le moins mémorable du sieur Tarantino. Honnêtement, les seules choses que je retiens vraiment de ce film sont l’interprétation en roue libre, complètement hallucinée de Brad Pitt et, bien sûr, la découverte de Christoph Waltz. Pour le reste, il faudrait que je revoie le film, mais Mélanie Laurent ne m’a pas dérangé quand je l’ai vu, contrairement au manque d’impact des dialogues qui jusque là étaient le grand point fort de QT…

  7. Je suis du même avis sur Inglourious Basterds, c’est un film un peu galvaudé, tourné dans la précipitation – Waltz a été trouvé seulement qq jours avant le premier clap du tournage ! ; cependant, Mélanie Laurent plombe vraiment toutes ses scènes par son inexpressivité complète. On la sent en dehors de son personnage en toute situation. Les dialogues sont moins percutant aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *