Cannes 2019 : un conte de files

Il était une fois un réalisateur américain dont tout le monde voulait découvrir le film, une jeune star du cinéma canadien dont l’histoire avec Cannes se tisse délicieusement depuis quelques années, et enfin un acteur mythique que l’on a découvert dès l’adolescence, engagé dans dans l’écologie. Mercredi 22 mai 2019, nous avons vu Once upon a time… in Hollywood, Matthias(…)

Lire la suite

Cannes 2019 : la compétition

Jeudi 18 avril 2019, la conférence de presse du 72ème Festival de Cannes a révélé la majeure partie de la Sélection Officielle, de la compétition à Un Certain regard, en passant par les séances spéciales. Résumé de cet événement, avec un focus sur les longs métrages en lice pour la Palme d’Or.

LIRE LA SUITE

Critique : Ma vie avec John F. Donovan

Le nouveau film de Xavier Dolan s’est fait attendre de longs mois, la faute à un montage conséquent et qui aura éliminé du film une tête d’affiche : Jessica Chastain. Ecourté de deux heures suite à la disparition du personnage de l’américaine révélée dans The Tree of Life, Ma vie avec John F. Donovan paraît pourtant interminable. Un curieux raté.

LIRE LA SUITE

Critique : Sale temps à l’hôtel El Royale

Drew Goddard signe son deuxième long métrage comme réalisateur avec Sale temps à l’hôtel El Royale, polar à la structure éclatée qui rappelle la forme des films de Quentin Tarantino, sans la maestria rythmique ni les dialogues incisifs. Pourtant, en s’attachant vraiment à ses personnages et grâce à une poignée de scènes brillantes, le film s’avère plutôt divertissant, à défaut(…)

Lire la suite

Critique : Juste la fin du monde

Grand Prix à Cannes 2016, Juste la fin du monde maintient Xavier Dolan sous le feu des projecteurs, deux ans après Mommy, lauréat du Prix du jury. Adaptation de la pièce homonyme de Jean-Luc Lagarce, ce long métrage permet de mieux saisir l’audace du cinéaste canadien, loin de se reposer sur ses acquis.

LIRE LA SUITE