Critique : Fumer fait tousser

Second long métrage de l’année 2022 pour Quentin Dupieux, Fumer fait tousser, présenté en séance de minuit à Cannes, joue sur le territoire de l’absurde avec un zeste de gore. Ni brillante, ni plombante, cette comédie s’apparentant à un film à sketches se positionne comme une nouvelle pastille plutôt agréable.

LIRE LA SUITE

Critique : Effacer l’historique

Benoît Delépine et Gustave Kervern se penchent sur les travers des nouvelles technologies dans une France post-gilets jaunes qui se trimballe une sacrée gueule de bois. Des gueules, en voilà des nouvelles dans le cinéma de ce duo de cinéastes puisque ce sont Blanche Gardin, Corinne Masiero et Denis Podalydès (de la Comédie-Française) qui se retrouvent à errer dans cette(…)

Lire la suite

Critique : Amanda

Mikhaël Hers continue son œuvre sur le deuil, mais cette fois en l’ancrant dans un douloureux présent : le Paris des attentats. Dans Amanda, Vincent Lacoste se retrouve à endosser de nouvelles responsabilités lors du décès de sa sœur. Un drame tout en retenu, qui raconte des trajectoires bouleversées par les balles.

LIRE LA SUITE

Critique : Première année

Médecine, troisième pour Thomas Lilti ! Avec Première année, le réalisateur français continue son exploration du milieu de la médecine en France, suite à Hippocrate et Médecin de campagne. Une plongée dans la dure vie des étudiants en année de préparation qui dénonce un système aussi cruel que désuet avec un beau duo de comédiens.

LIRE LA SUITE