Critique : Ghostland

Multi-récompensé au dernier Festival du Film Fantastique de Gérardmer, Ghostland annonçait peut-être un renouveau dans le cinéma d’horreur écervelé de Pascal Laugier. Le film est pourtant criblé par les mêmes défauts que son précédent long métrage, The Secret. Voilà un couronnement dans le milieu fantastique totalement incompréhensible.

LIRE LA SUITE