Critique : As bestas

Un couple de fermiers français, installé en Galice, affronte des voisins espagnols de plus en plus malveillants à leur égard. Au confluent des genres, As bestas, nouveau long métrage de Rodrigo Sorogoyen, s’inscrit parfaitement dans une filmographie remarquable, sondant toujours les profondeurs et troubles de l’âme humaine.

LIRE LA SUITE

Critique : En même temps

Sondant toujours les maux de la société par le prisme de l’absurde, Benoît Delépine et Gustave Kervern réunissent, à leur grand dam, un maire écologiste joué par Vincent Macaigne à un maire de droite à tendance extrême joué par Jonathan Coen, le tout, sous fond de lutte féministe. Un joli programme mais qui s’englue littéralement dans une comédie assez mineure. 

LIRE LA SUITE

Critique : La Panthère des neiges

Présenté à Cannes 2021 dans la section « Le Cinéma pour le climat », La Panthère des neiges constitue un singulier et sublime voyage aux contours naturellement écologiques. Sur les plateaux tibétains, c’est une faune extraordinaire qui s’offre à notre regard tout comme une réflexion sur notre condition.

LIRE LA SUITE

Critique : I am Greta

En l’espace de quelques mois, la jeune militante écologiste Greta Thunberg a envahi l’espace médiatique, inspirant toute une jeunesse à la suivre dans les grèves pour le climat qui rythmaient les fins de semaines de nombreux pays avant la pandémie – et qui reprennent depuis peu. Décriée par certains chefs d’Etats et les plus fervents climato-sceptiques, d’aucuns ont cherché à(…)

Lire la suite

Critique : 2040

L’acteur et réalisateur australien Damon Gameau imagine le monde de 2040 dans lequel pourrait vivre sa fille si la société décide d’agir activement en faveur de l’écologie, et ce, en exploitant uniquement des technologies existantes aujourd’hui. Fondamentalement utopiste et souvent candide, ce documentaire présente quelques éléments constituant une vraie source d’espoir. A l’heure du covid-19, d’une absence de changement de(…)

Lire la suite