Critique : Sabotage

Marcus Scribner, Jake Weary et Ariela Barer dans Sabotage

Adapté du manifeste écologique Comment saboter un pipeline d’Andreas Malm, Sabotage de Daniel Goldhaber nous plonge au cœur d’une opération menée par des activistes écœurés par le manque d’action gouvernementale. Un long-métrage prenant, rythmé, et qui, au cours de son d’action radicale, évalue judicieusement toutes les problématiques.

LIRE LA SUITE

Critique : Avatar la voie de l’eau

James Cameron livre enfin son premier long métrage depuis la sortie du premier Avatar en 2009. Maintes fois repoussé, notamment suite au rachat de la Fox par Disney, Avatar : la voie de l’eau se présente comme le deuxième segment de ce qui doit devenir une pentalogie. Si la technique se montre encore plus impressionnante avec cette nouvelle exploration de Pandora,(…)

Lire la suite

Critique : As bestas

Un couple de fermiers français, installé en Galice, affronte des voisins espagnols de plus en plus malveillants à leur égard. Au confluent des genres, As bestas, nouveau long métrage de Rodrigo Sorogoyen, s’inscrit parfaitement dans une filmographie remarquable, sondant toujours les profondeurs et troubles de l’âme humaine.

LIRE LA SUITE

Critique : En même temps

Sondant toujours les maux de la société par le prisme de l’absurde, Benoît Delépine et Gustave Kervern réunissent, à leur grand dam, un maire écologiste joué par Vincent Macaigne à un maire de droite à tendance extrême joué par Jonathan Coen, le tout, sous fond de lutte féministe. Un joli programme mais qui s’englue littéralement dans une comédie assez mineure. 

LIRE LA SUITE

Critique : La Panthère des neiges

Présenté à Cannes 2021 dans la section « Le Cinéma pour le climat », La Panthère des neiges constitue un singulier et sublime voyage aux contours naturellement écologiques. Sur les plateaux tibétains, c’est une faune extraordinaire qui s’offre à notre regard tout comme une réflexion sur notre condition.

LIRE LA SUITE