Critique : The Wall

Doug Liman nous avait offert le meilleur blockbuster de l’année 2014 avec Edge of Tomorrow. S’il est toujours question de guerre ici, le cadre devient réel puisque The Wall se déroule sur le territoire irakien en 2007. Une confrontation minimaliste pleine de suspense mais loin de satisfaire.

LIRE LA SUITE

Critique : Nocturnal Animals

Second long métrage de Tom Ford, Nocturnal animals explore l’égarement d’une galeriste d’art qui, recevant un manuscrit de son ancien mari, saisit à quel point sa vie a pris une mauvaise tournure. Une œuvre qui semble convoquer Bret Easton Ellis et David Lynch et qui déçoit énormément, étrange Lion d’argent à la précédente Mostra de Venise.

LIRE LA SUITE

[Critique] Anna Karenine (Joe Wright)

L’adaptation d’Anna Karenine de Tolstoï s’apparente à un véritable rituel au cinéma : il ne faut rarement plus d’une quinzaine d’années pour voir un réalisateur livrer une nouvelle version de cette œuvre emblématique de la littérature russe. C’est Joe Wright (Reviens-moi, Hanna) qui met en scène cette nouvelle mouture, adapté par Tom Stoppard (Brazil, Shakespare in love), avec dans le(…)

Lire la suite

[Critique] Savages (Oliver Stone)

Après un nouveau passage à Wall Street peu concluant, Oliver Stone regagne la côté ouest pour Savages, thriller foutraque et sur-vitaminé qui confronte de jeunes dealers indépendants de marijuana à un puissant cartel mexicain. Malgré d’excellentes idées de mise en scène, scénario et direction d’acteurs brident le plaisir que pourrait apporter une oeuvre aussi décomplexée.

LIRE LA SUITE