Critique : Jurassic World Fallen Kingdom

Succès oblige de Jurassic World, avec 1,6 milliards de recette pour un budget de 150 millions de dollars, une suite devait voir le jour pour probablement mener à une trilogie. Cette fois, Colin Trevorrow n’est plus à la réalisation mais scénariste avec Derek Connolly, et c’est l’espagnol Juan Antonio Bayona (Quelques minutes après minuit, L’Orphelinat) qui se retrouve aux commandes(…)

Lire la suite

Critique : Mon Ket

François Damiens passe à la réalisation avec Mon Ket, comédie qui le ramène dans l’univers qui a fait sa réputation, la caméra cachée. Bien que Damiens soit toujours aussi désopilant pour piéger de pauvres inconnus, le film peine à justifier sa trame et ses morceaux purement fictionnels. Un exercice certes drôle mais vraiment inabouti.

LIRE LA SUITE

Critique : Dogman

Avec Dogman, Matteo Garrone revient à un cinéma viscéral, loin de la fantaisie de Tales of tales, dont la figure centrale, un toiletteur canin, révèle un comédien, Marcello Fonte, Prix d’interprétation masculine du 71ème Festival de Cannes. Entre tendresse canine et bestialité des hommes, voici un drame qui se vit comme une expérience physique. Critique du film.

LIRE LA SUITE

Critique : La Région sauvage

Couronné du Prix du Meilleur réalisateur à la 73ème Mostra de Venise, Amat Escalante voit son quatrième long métrage, La Région sauvage, gagner le rang des rayons blu-ray et DVD à partir du 3 mai 2018. L’occasion de se pencher sur le film le plus singulier et probablement le plus réussi du cinéaste mexicain.

LIRE LA SUITE

Critique : Allons enfants

Allons enfants est un petit film doux et drôle. Petit parce qu’il dure tout juste une heure, mais aussi parce qu’il suit des enfants qui n’ont même pas quatre printemps. Marqué par une candeur enfantine qui nous conduit aussi dans les bras de Vimala Pons, le nouveau film de Stéphane Demoustier se positionne en délicat OVNI.

LIRE LA SUITE