Critique : Sicario la guerre des cartels

Programmé pour s’étendre sur une trilogie de films, la saga Sicario voit son second épisode entreprendre une direction plutôt hasardeuse. Loin d’être totalement opportuniste, cette suite s’engage sur le territoire de la série B en ayant perdu les personnes qui ont fait la force du précédent film, réalisé par Denis Villeneuve.

LIRE LA SUITE

Critique : Ant-man et la guêpe

Vingtième film de l’univers cinématographique Marvel, Ant-man et la guêpe conduit Paul Rudd et Evangeline Lily à reprendre leurs costumes polymorphes, et ce, afin de retrouver dans le monde quantique la mère de la super-héroïne, disparue il y a plus de trente ans. Un blockbuster modeste, sympathique, mais qui pêche par son rythme.

LIRE LA SUITE

Critique : Tully

Charlize Theron retrouve le duo Jason Reitman/Diablo Cody sept ans après Young Adult. Dans Tully, l’actrice sud-africaine campe une mère qui s’apprête à donner naissance à un troisième enfant dans un état d’abattement complet. Une comédie dramatique qui brille par l’engagement de sa comédienne principale mais aussi sa finesse d’écriture.

LIRE LA SUITE

Critique : Trois visages

Prix du scénario à Cannes 2018, ex-aequo avec Heureux comme Lazzaro d’Alice Rohrwacher, Trois visages conduit Jafar Panahi à observer les paradoxes de la société iranienne, notamment en s’interrogeant sur la place de l’artiste en son sein.

LIRE LA SUITE

Critique : Sans un bruit

Plus connu comme acteur que réalisateur, John Krasinski signe avec Sans un bruit, son troisième long métrage, un film d’horreur au concept original bien que bancal. Dans un univers post apocalyptique, le son est devenu le plus grand danger mortel pour l’homme. Une critique de film à lire dans le calme le plus complet !

LIRE LA SUITE