Quatre films mettant en scène de véritables génies

Quatre films mettant en scène de véritables génies

Ils peuvent être clivants, mais ils resteront toujours fascinants, quoi qu’il arrive. Les génies sont souvent au centre des discussions et à la base de beaucoup de choses dans le monde moderne. Principalement dans le domaine général des sciences, ils continuent d’apporter expertise et différentes découvertes pour permettre à certains domaines d’évoluer.

Ce n’est donc pas pour rien que certaines histoires véridiques de génies sont adaptées au cinéma. Les scénarios sont toujours évidents et les histoires sont pour ceux qui les découvrent ou non, toujours aussi passionnantes. Cap sur quatre films où le génie a la part belle. Au milieu des tables de poker, à développer des algorithmes devant une machine ou à l’aide de son pays, rendez-vous avec quatre génies pour plusieurs heures de bonheur devant votre écran.

Partons à la rencontre du génie Turing



Un homme d’exception, l’économie au service du renseignement

La meilleure manière de promouvoir ce chef-d’œuvre serait probablement de rappeler qu’il a remporté quatre Oscars lors de la cérémonie qui s’est déroulée en 2002, dont celui du meilleur film. Étudiant en économie exceptionnel, John Nash élabore de nombreuses théories reconnues et saluées. En pleine guerre froide, il est ensuite approché par le renseignement américain pour mettre en situation ses talents d’analyste au profit de son pays. S’en suit une narration romancée de la vie de celui qui reste à ce jour, la seule personne à avoir remporté le prix Nobel d’économie et Abel de mathématiques. Sa collaboration avec les services de son pays et la réussite de ses travaux, mêlées à sa schizophrénie naissante sont les sujets principaux d’un film émouvant réalisé par Ron Howard.

Las Vegas 21, hors pair

Direction le M.I.T, non loin des rues de Boston pour les prémices d’une histoire qui passera son temps entre Nevada et Massachusetts. Il s’agit de l’adaptation cinématographique d’une histoire rocambolesque où de jeunes surdoués férus de mathématiques, avec la complicité de leur professeur interprété par Kevin Spacey, voyagent chaque week-end à Las Vegas pour gagner en masse au milieu des tables de poker. Mais que l’on y joue au Omaha hi-lo ou au Texas Hold’em, ce n’est pas vraiment le poker qui intéressait ces énergumènes. Leurs capacités intellectuelles exceptionnelles leur permettaient une chose dont il est difficile de condamner d’un point de vue juridique : le comptage des cartes au blackjack.

Entre résolutions de problèmes mathématiques et suspens tout au long du film, Ben Campbell (joué par Jim Sturgess et basé sur l’histoire de Jeff Ma) va vivre une quête qui vous tiendra longtemps en haleine devant ce film. Le monde du casino fascine et les cinéastes n’y ont jamais échappé. Les scénarios sont même parfois tout trouvés lorsqu’ils sont issus d’histoires vraies, comme c’est le cas avec Las Vegas 21. Fascinant et en perpétuelle évolution, le monde du casino verra d’ailleurs peut-être de nouveaux films à venir dans les prochaines années. Avec une recrudescence de casinos en ligne qui n’ont rien à envier du prestige des casinos physiques, il est très aisé de jouer au poker en ligne ou de s’exercer à d’autres jeux dignes des plus belles salles de Las Vegas ou Monaco. Alors qui sait, peut-être un scénario hollywoodien viendra conter dans les années à venir, une histoire de cartes… En ligne.

The Social Network, pour la postérité

Vous n’êtes pas sans savoir qui est Mark Zuckerberg et quelle a été son influence sur l’internet que l’on connaît aujourd’hui. Le créateur de Facebook a donc eu le droit à son film dont il n’avait d’ailleurs pas apprécié toutes les formes, ne mettant pas toujours en scène son caractère sous ses plus beaux aspects. Des parties de poker de Texas Hold’Em aux soirées organisées sous les fenêtres d’Harvard, certains souvenirs ressortent.

Facebook a révolutionné le monde de l’internet.

Cependant, tout y est et le résultat fut un film dont l’excellente critique fut presque unanime. Des prémices de « The Facebook » aux attaques en justice, l’histoire fascinante de la création du plus grand réseau social au monde est réalisée par David Fincher. Fait rare dans le monde du cinéma, la bande-son dont Trent Reznor et Atticus Ross ont composé la majeure partie des titres est si bonne, qu’elle se révèle être un album à part entière.

Imitation Game, salué trop tard

Il sera impossible de ne pas être bouleversé devant cette histoire qui n’est autre que celle d’Alan Turing. Cryptanalyste et mathématicien anglais, ce dernier n’aura finalement reçu les louanges qu’il méritait, plusieurs années après sa mort. De son vivant, Alan Turing aura tristement passé plus de temps à cacher son homosexualité, plus que prohibée à son époque, qu’à être reconnu pour la qualité de ses travaux scientifiques. Aujourd’hui, il est admiré de tous et reconnu comme l’inventeur même de l’intelligence artificielle grâce à ses différents travaux. Véritable héros de guerre dont les agissements n’ont été révélés que très tard, dans les années 1970, Alan Turing a sans aucun doute permis à la coalition internationale de remporter la Seconde Guerre mondiale et c’est bien là le sujet du film.

Très brièvement mentionné dans le film, le test de Turing reste l’une des plus grandes inventions de ce héros britannique, interprété par un immense Benedict Cumberbatch à l’écran. Plusieurs années après avoir incarné Stephen Hawking pour un téléfilm britannique diffusé sur la BBC, l’acteur anglais prouvait une fois de plus, qu’il excelle lorsqu’il s’agit de jouer le génie devant la caméra.

Le film qui est un must watch démontrera selon l’histoire romancée, comment Turing aura, selon les estimations, sauvé plus de 14 millions de vies durant la guerre grâce à l’utilisation de sa machine Enigma, aux côtés de Joan Clarke, ici jouée par Keira Knightley.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.