Critique : Tu mérites un amour

Présenté en séance spéciale à la Semaine de la Critique, Tu mérites un amour, premier long métrage de Hafsia Herzi, a trouvé le chemin des salles de cinéma le 11 septembre. Une première œuvre portée sur les relations sentimentales douloureuses avec une superbe légèreté.

Cure de désintox

Il est toujours délicat de faire le deuil d’une relation amoureuse s’étant achevée brutalement, et cela est d’autant plus difficile quand l’une des deux personnes revient à la charge avec un discours rassurant, alignant des termes liés au changement, aux regrets et à un avenir commun qui se détachera des erreurs passées. Lors d’une pause avec son compagnon Rémi (Jérémie Lahuerte), Lila (Hafsia Herzi) surprend ce dernier en compagnie d’une ex. Remise en question plus profonde tandis que le jeune homme décide de poursuivre cette pause avec un voyage en Bolivie. On sent d’emblée que quelque chose cloche avec Rémi, que ses mots doux et rassurants masquent une personnalité hautement toxique et probablement un ego surdimensionné. Heureusement, Lila va pouvoir compter sur son ami Ali (Djanis Bouzyani) pour lui éviter de se languir et sombrer dans les affres de la passion tourmentée. Des conseils à l’inscription sur un site de rencontre, le jeune homme au bagout irrésistible soutient pleinement son amie qui, fondamentalement, n’a besoin de rien pour attiser le désir des hommes qu’elle croise, pour le meilleur et pour le pire.

Malgré la gravité du sujet, Hafsia Herzi parvient à maintenir une atmosphère d’une légèreté des plus appréciables. Les problèmes sentimentaux sont les seuls que rencontre Lila, il n’y a pas de surcouche dans la dramaturgie, pas de soucis au travail, familiaux ou encore de santé. Ainsi, la vie suit son cours sans autre trouble que celui provoqué par cet homme foncièrement mauvais. Il faut dire aussi que le film laisse un véritable espace à l’humour, où excelle Djanis Bouzyani notamment, et le flux de rencontres et de conversations s’écoulent avec un naturel procédant autant de la direction d’acteur que d’une mise en scène alerte, au service des comédiens. Si le traitement diffère profondément, la caméra épaule évoque parfois le travail d’Abdellatif Kechiche, réalisateur ayant révélé Hafsia Herzi dans La Graine et le mulet en 2017 pour la retrouver ensuite avec Mektoub my love : Canto uno puis Mektoub my love : Intermezzo. Tu mérites un amour parcoure toute une galerie de personnages gravitant un temps autour de Lila, chacun avec une histoire, une façon de voir la vie et l’amour. Cette trajectoire universelle, qui pourrait autant concerner une femme qu’un homme, met surtout en lumière la nécessité de se détacher du paradoxe qui peut lier l’amour au mal, comme un contre-sort au chagrin qu’il est nécessaire de chasser pour continuer à avancer et à rayonner. Une cure de désintoxication sentimentale par l’expérience, en quelque sorte.

3.5 étoiles

Nathalie Gonzalez nous présente Hafsia Herzi et Charles Tesson

Découvert lors d’une soirée organisée par Nespresso, partenaire de la Semaine de la Critique, Tu mérites un amour était précédé par la présentation du film par Charles Tesson ainsi que la comédienne et réalisatrice du film, introduits par Nathalie Gonzalez, directrice marketing et communication de Nespresso. Hafsia Herzi nous a raconté s’être lancée dans ce projet qu’elle a auto-produit, initialement avec 1000 euros, car elle n’avait pas le financement nécessaire à la réalisation d’un autre film, plus conséquent. Tu mérites un amour a été tourné sur trois phases de cinq jours et a été monté en plusieurs fois sur quatre mois. Il a été envoyé et sélectionné à la Semaine de la Critique alors que l’étalonnage et le mixage son n’avaient pas encore eu lieu. En la date du 16 octobre 2019, le film comptait très exactement 57 912 entrées et atteindre la barre symbolique des 60 000 spectateurs serait une belle réussite pour elle et son équipe. Le message est passé !

Remerciements : Nespresso France et 14 Septembre.

 

Tu mérites un amour

Film français
Réalisatrice : Hafsia Herzi
Avec : Hafsia Herzi, Djanis Bouzyani, Jérémie Laheurte, Anthony Bajon, Sylvie Verheyde, Myriam Djeljeli
Scénario de : Hafsia Herzi
Durée : 102 min
Genre : Comédie dramatique, Romance
Date de sortie en France : 11 septembre 2019
Distributeur : Rezo Films

 

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.