Livre : Questions de cinéma

Publié le 12 juin 2019 aux éditions Carlotta, Questions de Cinéma de Nicolas Saada regroupe des entretiens et conversations que le cinéaste a mené alors qu’il travaillait comme journaliste, notamment pour les Cahiers du cinéma. Des propos recueillis entre 1989 et 2001 qui forment un ouvrage précieux et passionnant sur le cinéma, car la parole n’est pas donnée qu’aux cinéastes, on y croise la route de compositeurs, la plus célèbre monteuse américaine, des scénaristes et un producteur de cinéma d’action alors qu’il s’apprête à sortir un film des frères Coen.

Il fut un temps, avant l’avènement d’internet et des réseaux sociaux qui en découlent, où les rencontres avec des artistes et techniciens ne se faisaient pas avec un chronomètre en main, qui peut parfois se limiter à dix ou quinze minutes, un temps où l’on ne parquait pas les journalistes face à un cinéaste et ses stars pour un press junket souvent stérile, dépassant rarement l’optique promotionnelle du film. On trouve toujours des entretiens avec du fond ça et là, mais les échanges de qualité se sont raréfiés. Ainsi, en regroupant des entretiens et conversations de cette époque pré-internet – un entretien avec David Lynch en mai 2000 montre que le réalisateur est un vrai visionnaire, annonçant déjà le streaming en HD alors que les modem 56K nous jouaient encore leur douce mélodie avant de surfer –, Nicolas Saada et Carlotta Editions nous offrent un merveilleux panel de ce qui constitue le cinéma, le cinéma en tant qu’art, en tant qu’industrie, le cinéma pensé, vu et réfléchi par celles et ceux qui le font, avec des succès, des échecs, et des théories passionnantes.

Classés par ordre alphabétique, les échanges tissent des liens entre les différentes paroles recueillies, car ils se déroulent sur une courte période charnière mais aussi parce qu’ils recoupent des artistes et techniciens ayant collaboré ensemble. Ce délice pour cinéphile s’ouvre par une passionnante conversation entre John Carpenter et Dario Argento, une conversation marquée par le respect et l’admiration mutuels, où chacun dévoile ses méthodes de travail, l’influence que peut avoir l’un sur l’autre, un échange où des envies émergent – on peut y découvrir que John Carpenter pense à Ghosts of Mars avec ce désir de travailler sur la couleur rouge. Thelma Schoonmaker, fidèle collaboratrice de Martin Scorsese, est questionnée alors qu’elle est en plein montage du film Casino, qu’elle effectue sur ordinateur à l’aube de la grande révolution numérique. Scorsese est aussi interrogé sur la même période, mais pour évoquer principalement son côté cinéphile et historien avec Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain. Le scénariste Wesley Strick nous éclaire sur son travail alors qu’il achève le scénario de Wolf qui sera réalisé par Mike Nichols, permettant de mieux saisir les rouages des films de studios écrits et réécrits parfois par deux, trois voire plus de personnes encore – et on gravite toujours autour de Martin Scorsese puisqu’il lui a livré le scénario pour le remake du film Les Nerfs à Vif, dont il est énormément question. L’écrivaine et cinéaste Diane Johnson revient sur sa collaboration avec Stanley Kubrick sur Shining quelques jours après la disparition du légendaire réalisateur britannique. James Cameron est vu sous deux angles différents, pour la sortie de True Lies, et dans un second entretien à la sortie de Titanic. Angelo Badalamenti se confie sur son travail de compositeur avec David Lynch lors de la sortie de Une histoire vraie. Le réalisateur Gus Van Sant explique sa démarche avec son remake de Psychose d’Alfred Hitchcock. Le producteur Joel Silver (Die Hard, L’Arme Fatale, Predator) s’apprête à connaître un échec retentissant avec Le Grand saut des frères Coen et il évoque comment son travail a influencé une grande partie du cinéma d’action américain des années 90. Par la diversité des métiers, des points de vue et grâce à des questions pertinentes, cet ouvrage apporte un éclairage profond sur le septième art. Une vraie mine d’informations et de connaissances : Questions de cinéma touche à l’indispensable pour tous les passionnés de cinéma.

Un grand merci et bravo à Nicolas Saada et Carlotta Films.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.