Les Arcs 2017 : la compétition et ses jurys

La neuvième édition du Festival de cinéma européen des Arcs, qui se déroulera du 16 au 23 décembre 2017, a dévoilé sa sélection lundi, lors d’une soirée qui se tenait à la Monnaie de Paris. Découvrez ici les membres des jurys courts et longs métrages, les films de la compétition ainsi qu’un aperçu du programme alpin qui n’attend que vous.

« Sonate pour Roos » de Boudewijn Koole

Compétition longs métrages

Comme à l’accoutumée, dix longs métrages constituent la compétition long métrage du festival, mais, chose rare – voire unique ? –, aucun long métrage français n’y figure.
Les prétendants à la Flèche de Cristal sont :
Arrhythmia de Boris Khlebnikov (Russie, Allemagne, Finlande)
Beyond Words d’Urszula Antonika (Pays-Bas, Pologne)
La Mauvaise réputation d’Iram Haq (Norvège)
Lean on Pete d’Andrew Haigh (Royaume-Uni)
Le Capitaine de Robert Schwentke (Allemagne)
Mademoiselle Paradis de Barbara Albert (Autriche, Allemagne)
Nico 1988 de Susanna Nicchiarelli (Italie, Belgique)
Scary Mother d’Ana Urushadze (Géorgie, Estonie)
Sonate pour Roos de Boudewijn Koole (Pays-Bas, Norvège)
The Charmer de Milad Alami (Danemark)

Jury longs métrages

Alors que la réalisatrice britannique Andrea Arnold avait été annoncée comme présidente du jury, un tournage aux Etats-unis contraint la cinéaste à renoncer à la présidence du jury long métrage, au profit d’une autre réalisatrice : Céline Sciamma.
Le jury reste incomplet mais on sait déjà que la réalisatrice et scénariste française sera entourée par la comédienne Clotilde Coureau, le réalisateur László Nemes, la comédienne Natacha Régnier et le compositeur Evgueni Galperine.

« Koropa » de Laura Henno

Compétition courts métrages

(liste encore incomplète)
Dans le bois de Thomas Horat (Suisse)
News d’Elsa Rosengren (Allemagne)
Into the blue d’Antonietta Alamat Kusijanovic (Croatie)
Bon voyage de Mark Raymond Wilkins (Suisse)
The Frog King d’Arek Biedrzycki (Pologne)
Hinterland de Sinan Kesova (Turquie)
Marlon de Jessica Palud (France)
Kapitalistis de Pablo Muno Gomez (France)
Odd job man de Marianne Blicher (Danemark)
Private Party d’Octav Chelaru (Roumanie)
Ice d’Anna Hints (Estonie)
Etage X de Francy Fabritz (Allemagne)
Koropa de Laura Henno (France)

Jury court métrage

Côté court, c’est le réalisateur Rémi Bezançon qui préside le jury de la 9ème édition du Festival des Arcs. Pour l’accompagner dans sa délicate mission, il pourra compter sur la comédienne Frédérique Bel, le réalisateur Nicolas Bary, la comédienne Alysson Paradis, le réalisateur Morgan Simon, le comédien Swann Arlaud et enfin Laurent Guerrier, programmateur pour le Festival de Clermont-Ferrand.

« Everyone else » de Maren Ade

Focus Allemagne, programmes spéciaux et sports de glisse

Le cinéma allemand contemporain sera à l’honneur au travers du Focus Allemagne qui permettra notamment de (re)découvrir Everyone Else de Maren Ade, Victoria de Sebastian Schipper ou encore Barbara de Christian Petzold tout en présentant quelques premières françaises – comme Axolotl Overkill de Helene Hegemann. La sélection Playtime réunira encore une fois des œuvres naviguant entre tous les genres – à surveiller, The Escape de Dominic Savage et La surface de réparation de Christophe Regin – tandis que les documentaires reviennent pour la seconde année dans une catégorie leur étant consacrée. Autres sections non compétitives : Hauteur, Frayeurs et le programme scolaire. De quoi atteindre un joli total de 120 films pour plus de 20 000 spectateurs attendus.

Les Arcs, c’est aussi le Sommet des distributeurs et exploitants au travers de projections spéciales et des ateliers réservés au professionnel, le Music Village – les Naïve New Beaters sont annoncés chez Luigi pour la soirée d’ouverture – et des activités propre au cadre unique de ce festival, notamment avec l’European Ski Cup et une descente aux flambeaux. Nouveauté cette année, une soirée pour réveiller le Big Lebowski qui sommeille en vous grâce à une soirée bowling aux Arcs 2000 (le 19 décembre). Se rendre aux Arcs, c’est aussi la possibilité de prendre un petit-déjeuner à une altitude exceptionnelle à l’Aiguille Rouge, culminant à 3220 mètres ! Et c’est aussi la perspective de sacrées soirées, O’Chaud notamment, avec des espaces dédiés à la remise en service des festivaliers éreintés par tant d’activités : spas, hammams et piscines couvertes sont de véritables bénédictions au village 1950.

Retrouvez le programme complet sur le site officiel du Festival de cinéma européen des Arcs, avec aussi toutes les informations pratiques pour vous rendre sur place.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *