Test Blu-ray : Saint Amour

saint-amour-bluray

Fiche Technique :

Saint Amour (2016) réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern
Avec : Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Gustave Kervern, Céline Sallette, Solène Rigot, Ana Girardot, Izia Higelin, Chiara Mastroianni
Durée : 101 mn
Genre : Comédie
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Français DTS-HD Master Audio 5.1 et 2.0, Audiodescription
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Le Pacte

 

Synopsis :

Tous les ans, Bruno fait la route des vins… sans quitter le salon de l’Agriculture ! Mais cette année, son père, Jean, venu y présenter son taureau champion Nabuchodonosor, décide sur un coup de tête de l’emmener faire une vraie route des vins afin de se rapprocher de lui. Et s’ils trinquent au Saint-Amour, ils trinqueront bien vite aussi à l’amour tout court en compagnie de Mike, le jeune chauffeur de taxi embarqué à l’improviste dans cette tournée à hauts risques entre belles cuvées et toutes les femmes rencontrées au cours de leur périple…

Le film :

Pour consulter la chronique du film lors de la sortie cinéma, c’est par ici.

Bande annonce :

 

Le Blu-ray

– Image :

Saint Amour est peut-être le film le moins intéressant du duo Delépine/Kervern en terme de photographie : un fort bruit numérique apparaît dans les scènes dont l’éclairage est réduit. Bien entendu, l’esthétisme du film n’est pas un argument ici, mais il préférable de souligner cette imperfection qui n’enlève rien aux autres qualités attendues en matière de piqué et de niveau de détail en haute définition. Du salon de l’agriculture à Paris, qui sert de point de départ et d’arrivée, le film parcours les vignobles français en s’échappant peu de l’habitacle du taxi pour les scènes de route. Autrement, la caméra est avant tout au service de sa sacrée bande d’acteurs.

– Son :

La belle aventure filiale (et sentimentale) est accompagnée par une bande originale de Sébastien Tellier, misant sur le piano, qui profite d’une piste en DTS-HD MA 5.1 de grande qualité. Dynamique, répondant aux exigences de spatialisation – parfois trop avec certaines voix –, on pourra regretter seulement un mixage qui ne trouve pas toujours l’équilibre nécessaire à l’intelligibilité du canal des voix. Certes, l’alcool n’aide en rien pour être entendu, mais un peu plus d’attention sur ce point aurait été appréciable pour quelques scènes. Avec le sous-titrage et l’audiodescription, le blu-ray de Saint Amour rejoint toutefois la catégorie des bons élèves.

– Bonus :

A l’exception de la scène coupée, les bonus sont en haute définition
– « Echappements libres », documentaire de 57 mn d’Emmanuel Barnault. Partagé entre le making of et un retour sur la carrière cinématographique de Delépine et Kervern, le documentaire, agrémenté d’interventions de certains comédiens, se montre passionnant.
– « Comédiens » sur le tournage. Scène coupée (2 mn)
– Entretien avec les réalisateurs (13 mn)
– Bande annonce

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
3.5 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
4 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *