Test Blu-ray : Femmes entre elles

femmes-entre-elles-bluray

Fiche Technique :

Femmes entre elles (1955) réalisé par Michelangelo Antonioni
Avec : Eleonora Rossi Drago, Valentina Cortesese, Madeleine Fischer, Yvonne Furneaux, Gabriele Ferzetti
Titre original : Le Amiche
Durée : 104 mn
Genre : Drame, Romance
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Italien DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.33:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

 

Synopsis :

Clelia, jeune femme indépendante et chaleureuse, quitte Rome pour diriger une maison de couture à Turin. A peine arrivée, elle sauve la jeune Rosetta du suicide et se lie aux amies de celle-ci, issues de la bourgeoisies turinoise.

Le film :

Adaptation du roman de Cesare Pavese, Le Bel été, Femmes entre elles permet à Michelangelo Antonioni d’explorer les défaillances dans les rapports humains, en se penchant déjà sur la solitude et l’aliénation, tout en préfigurant par le plongeon dans les mondanités La Dolce vita de Fellini. Cette chronique qui dresse le portrait de cinq femmes, unies par une amitié souvent marquée par la cruauté et les bassesses, débute comme un film noir. Clelia (Eleonora Rossi Drago), romaine qui s’apprête à s’installer à Turin pour diriger une maison de couture, découvre sa voisine de chambre d’hôtel inanimée. La jeune femme, Rosetta (Madeleine Fischer), a tenté de mettre fin à ses jours, heureusement, sans succès. Le film suivra alors le quotidien de ces femmes issues de classes sociales élevées, et, malgré des tempéraments et caractères différents, trouvant toute la même insatisfaction dans le quotidien. Le bonheur et l’équilibre personnel semblent bannis par les jeux amoureux, mais aussi une certaine forme de lâcheté. S’opposeront notamment les trajectoires de Nene (Valentina Cortese), qui négligera sa propre réussite pour ne pas écraser son mari, artiste médiocre, à celle de Clelia, sous le signe de l’indépendance et de la réussite professionnelle. Aucunes ne trouveront de satisfaction dans leurs choix, condamnées à errer dans un théâtre de mondanités orchestré et animé par les personnages les plus mesquins – Momina, Mariella. C’est parfois au détour de véritables frivolités que le mal-être s’exprime dans Femmes entre elles, trouvant ses sommets de tragique dans le personnage fragile de Rosetta. Par sa mise en scène à l’élégance discrète, Michelangelo Antonioni signe un film fort, avec des comédiens fascinants de simplicité.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

La superbe photographie de Gianni De Venanzo retrouve ici tout son éclat et toute sa richesse. En intérieur, plans moyens et gros plans affichent un noir et blanc solide de contrastes et de détails. Même constat lors des échappées dans les rues de Turin ou à la plage, les qualités de ce master HD ne faiblissent jamais – en matière de piqué, satisfaction égale. Seules traces du passé qui persistent ça et là, la présence (discrète) d’effets lumineux semblables à des rayures, surtout visibles sur les bords cadres ainsi que dans l’angle inférieur gauche.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
C’est un mixage audio en 2.0 que l’on trouve sur ce blu-ray, pour une piste unique en italien. Ce DTS-HD Master audio ne présente aucun défaut qui trouble la vision du film, caractérisé par un équilibre idéal de chaque élément (voix, effets sonores et musique), et ce, tout au long de Femmes entre elles.

– Bonus :

– Seules entre elles (27 min). Aurore Renaut, enseignante en cinéma italien à l’Université de Paris VIII livre une analyse du film. En HD. .
– Bande annonce, en définition standard.

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4.5 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
3 étoiles
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *