[Critique] Edge of Tomorrow, réalisé par Doug Liman

edge-tomorrow

Blockbuster printanier, Edge of Tomorrow place Tom Cruise et Emily Blunt dans des exosquelettes pour sauver la Terre d’une invasion extraterrestre. Science-fiction et action se rencontrent dans un spectacle rondement mené par Doug Liman.

Corriger l’apocalypse

Qu’il est plaisant de découvrir un blockbuster carburant certes avec un concept déjà connu, mais qui s’éloigne de certains clichés du genre. Tout d’abord, il n’y a aucune image de destruction massive dans Edge of Tomorrow, seulement une présentation courte du conflit auquel fait face l’humanité dans les premières minutes, au travers de bribes de journaux télévisés. Chaque séquence d’action passera par le regard des protagonistes, l’officier Bill Cage (Tom Cruise) et l’héroïne de la bataille de Verdun, Rita Vrataski (Emily Blunt). Cette dernière symbolise tous les espoirs de l’Homme face aux mimics, car malgré son court entraînement, Rita est venue à bout d’une centaine de ces créatures véloces venues nous exterminer. Une réussite qui procède d’un étrange accident qui affectera Bill Cage lors du grand débarquement sur les côtes de Normandie, jeté dans la mêlée malgré son grade et son ancienne position dans l’armée. Dans une scène ahurissante où les avions s’écrasent sous le tir fourni de l’ennemi et où les soldats ayant posé le pied sur le sable se font massacrer, Bill trouvera la mort en explosant avec un ennemi particulier et rare, un alpha.

edge-tomorrow-blunt

Mort, puis bel et bien vivant et aussi conscient de ce qu’il vient de vivre, Bill retrouve la même journée fatidique à la façon de Bill Murray dans Un jour sans fin. Doté de ce pouvoir suite à sa mort avec une créature alpha, Bill va pouvoir corriger de façon empirique le scénario d’une journée catastrophique pour notre survie. Une bataille qu’il livrera avec Rita, qui fut elle-même en possession d’un tel pouvoir lors de la bataille de Verdun. Loin de prendre cette fin du monde totalement au sérieux, ce concept permet à Edge of Tomorrow d’exploiter une belle dose d’humour, grâce aux nombreuses morts de Bill mais aussi de son comportement vis à vis de sa hiérarchie et de ses coéquipiers. Au gré des des échecs et de la progression de Rita et Bill, le montage module le rythme du film avec une efficacité remarquable. Qu’il s’agisse d’être au cœur du combat ou bien de développer la relation entre les deux protagonistes, Edge of tomorrow ne fait jamais de faux pas, réalisé avec un savoir-faire nouveau de la part de Doug Liman (La mémoire dans la peau, Mr. & Mrs. Smith). Si l’on est habitué à voir Tom Cruise briller dans ce type de production, Emily Blunt trouve un inhabituel rôle de bad ass qu’elle campe avec brio. Pour le duo, il n’est pas question de régler le compte des extraterrestres sur le front mais d’atteindre le cerveau contrôlant chaque entité. Une mission cruciale où il sera question de bravoure, d’esprit d’équipe, de confiance et aussi de sacrifice – et cela, sans ringardise ni patriotisme outrancier.

edge-tomorrow-blunt-cruise

Adapté du roman All you need is kill d’Hiroshi Sakurazaka, ce film à l’action engageante n’oublie pas de ménager le suspense grâce à une exception à la capacité de revivre pour Bill : ce dernier doit éviter toute blessure qui le conduirait à une transfusion sanguine, fatale à son pouvoir. Ainsi, le film renverse un lieu commun du cinéma d’action puisque le héros, habituellement blessé au combat, doit ici impérativement trouver la mort en cas d’accroc. Mourir pour réussir, mémoriser pour progresser. En dépoussiérant une vieille recette, Edge of Tomorrow ne dynamite pas tout à fait les codes d’un genre mais offre un divertissement de grande qualité qu’il serait dommage de manquer sur grand écran.

3.5 étoiles

 

Edge of Tomorrow

edge-tomorrow-afficheFilm américain, australien
Réalisateur : Doug Liman
Avec : Tom Cruise, Emily Blunt, Bill Paxton, Brendan Gleeson
Scénario de : , Jez Butterworth, John-Henry Butterworth, d’après le roman « All you need is kill » d’Hiroshi Sakurazaka
Durée : 113 min
Genre : Action, Science-fiction
Date de sortie en France : 4 juin 2014
Distributeur : Warner Bros. France

Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *