Cannes 2012 #01 : guérilla cinéma

Le Festival de Cannes 2012 bat son plein, malgré une météo des plus désagréables – lorsque le soleil se montrait les premiers jours, un vent glacial balayait la croisette – et désormais, la pluie s’est invitée pour plusieurs jours. Mais il fait toujours beau dans les salles obscures, difficiles d’accès en Sélection Officielle – j’ai manqué le Haneke, le Resnais et le Hillcoat, que j’espère rattraper le dimanche de clôture. Les files d’attentes sont longues, les invitations très recherchées…
L’aventure continue malgré les aléas d’un festival aussi conséquent qui offre moins de mauvaises surprises pour se détendre en soirée.

Voici la liste de mes articles publiés sur Allocine :

Mercredi 16 mai : preview de Cinq Légendes, l’ouverture du Festival.
Jeudi 17 mai : De Rouille et d’Os de Jacques Audiard, le Magic Garden.
Vendredi 18 mai : Laurence Anyways de Xavier Dolan, les stars sur la croisette, la montée des marches et Reality de Matteo Garrone.
Samedi 19 mai : Antiviral de Brandon Cronenberg, la Villa Inrocks, Dracula 3D de Dario Argento.
Dimanche 20 mai : le marché du film, La Chasse de Thomas Vinterberg
Lundi 21 mai : David Pope au Short Film Corner, Like Someone in love d’Abbas Kiarostami, le Baron/Magic Garden.

Deux places déjà assurées pour demain : Io e te de Bertolucci et la montée des marches pour Holy Motors de Leos Carax. Le film le plus côté pour la Palme d’or est Amour de Haneke (hélas manqué pour ma part !)

A bientôt chers lecteurs !

Photos ci-dessus : Jérémie Renier sur le tapis rouge.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *