[Test Blu-ray] Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)

Fiche Technique :

Il était une fois en Anatolie (2011) réalisé par Nuri Bilge Ceylan
Avec : Muhammet Uzuner, Yilmaz Erdogan, Taner Birsel, Ahmet Mumtaz Taylan, Firat Tanis
Titre original : Bir Zamanlar Anadolu’da
Durée : 151 min
Genre : Drame, Thriller
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Turc DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Memento Films Distribution

 

Synopsis :

Au cœur des steppes d’Anatolie, un meurtrier tente de guider une équipe de policiers vers l’endroit où il a enterré le corps de sa victime. Au cours de ce périple, une série d’indices sur ce qui s’est vraiment passé fait progressivement surface.

Critique :

Pour accéder à la critique rédigée lors de la sortie cinéma, c’est par ici : Critique Il était une fois en Anatolie

Mon avis, après un nouveau visionnage : c’est un des longs métrages les plus marquants de l’année 2011, récompensé du Grand Prix au Festival de Cannes. En bousculant la structure et le rythme du drame (qui flirte avec le thriller), le cinéaste Nuri Bilge Ceylan explore une région – les steppes d’Anatolie –, et sa population – des hommes meurtris, amers – dans un voyage qui touche à la métaphysique. Il était une fois en Anatolie est une enquête qui mène à l’introspection, un conte funèbre qui s’écoule lentement, au fil d’un parcours éreintant mais merveilleux pour le regard.
Outre sa puissance narrative et ses personnages écrits avec finesse, ce long-métrage est doté d’une photographie époustouflante. La recherche d’un cadavre, constituant la première partie du film, se déroule uniquement de nuit ; ces séquences crépusculaires et nocturnes sont de fantastiques peintures où le paysage se découpe sous les feux du cortège de voitures. Et que dire du travail sur la bande sonore, privée de toute musique, mais qui constitue un univers à part entière, composé du souffle du vent, de la colère du tonnerre et des lointains échos d’une faune invisible ?
Il était une fois en Anatolie : une alternative somptueuse à des genres cinématographiques trop peu souvent extirpés de leur carcan.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

- Image :

Splendide aventure nocturne ! Les contrastes sont solides, le bruit, totalement absent, et hormis quelques rares traces de compression, ce transfert blu-ray rend un parfait hommage au travail de Gokhan Tiryaki, directeur de la photographie. Le piqué et le niveau de détails, fins et élevés de nuit, se montrent encore plus séduisants lors des scènes de jour. Une image d’excellente qualité.

- Son :

Seule la piste en VO est testée.
Eclatante piste en DTS-HD Master audio, restituant toute les subtilités du mixage sonore. Des dialogues à la clarté cristalline à la puissance du tonnerre en passant par des aboiements, le moindre son affiche une pureté exceptionnelle.

- Bonus :

Les bonus sont en définition standard
– Making-of (20:50)
– Bande annonce
– Filmographie de Nuri Bilge Ceylan

 

Film :
4 étoiles
Image:
4.5 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
2 étoile
Avis Global :
4 étoiles

Vous appréciez cet article ? Partagez-le avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Mots-clefs : , , , , , , , , , , ,

Laisser une réponse