[Critique] Footnote (Joseph Cedar)

Une note de pied de page, une simple mention à un ami et élève est la seule reconnaissance publique reçue par Eliezer Scholnik, un professeur candidat au Prix d’Israël depuis 16 ans, toujours devancé de justesse par un pair. Dans Foonote, le cinéaste israélien Joseph Cedar dresse le portrait d’une famille d’éminents professeurs tourmentés par leur éthique et leur désir de gloire.

Les petites erreurs font les grands noms

Alors qu’il devrait être fier de son fils qui a suivi ses traces avec succès, Eliezer Scholnik (Shlomo Bar-Aba) est amer. Son plus grand travail de recherche sur le Talmud, concernant les erreurs de retranscription, a été invalidé par la découverte inopinée d’un compère, le privant alors du Prix d’Israël si convoité. Et c’est justement sur une simple erreur, un coup de téléphone adressé à la mauvaise personne, que Joseph Cedar bâtit son intrigue qui révèlera l’animosité latente entre un père et son fils, nourrie par les travaux de chacun. Avec sa présentation des protagonistes sur-stylisée, on aurait pu craindre que Footnote développe une attitude cool affectée, calquée sur des modèles américains, mais le film ne reviendra jamais sur d’inutiles effets de style, confiant dans sa mise en scène élégante et sa photographie léchée. Le comique de situation, l’humour pince-sans-rire et la dynamique du film rapprochent Footnote du cinéma des frères Coen, et plus particulièrement le récent A Serious Man, aussi ancré dans le judaïsme.

Particulièrement hermétique dans ses premières minutes, Footnote prend de l’ampleur grâce à sa direction d’acteur impeccable et un dilemme moral qui taraude les personnages autant que le spectateur. Ce professeur vieillissant, préférant s’isoler chez lui dans sa petite bulle insonorisée ne mérite-t-il pas de recevoir un prix, ne serait-ce que pour sa persévérance et la passion qui anime ses recherches ? Difficile de répondre à cette question tant les perspectives changent au cours du film, au gré des rebondissements. Ainsi, le suspens reste complet jusqu’à la dernière minute et la qualité du scénario de ce film n’échappera pas au Jury du 64ème Festival de Cannes : Footnote reçoit le Prix du meilleur scénario. Une belle comédie dramatique sur la filiation, la reconnaissance et les petits quiproquos aux lourdes conséquences.

3.5 étoiles

 

Footnote

Film israélien
Réalisateur : Joseph Cedar
Avec : Shlomo Bar-Aba, Lior Ashkenazi, Aliza Rosen, Alma Zack
Titre original : Hearat Shulayim
Scénario de : Joseph Cedar
Durée : 105 min
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie en France : 30 novembre 2011
Distributeur : Haut et Court

Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *