[Critique] Harry Potter et les reliques de la mort – partie 2 (David Yates)

C’est l’affrontement final. Enfin, d’après l’affiche, car Harry Potter, je ne le connais pas plus que la tante de Daniel Craig ni même le toutou d’Olivia Wilde – non, je ne fais pas de fixation sur le film Cowboys & Envahisseurs qui sort le 24 août. Je n’ai vu aucun film (ni lu aucun roman) du plus célèbre chevaucheur de balais au monde. Cela viendra peut-être un jour, mais en attendant, je laisse la parole à Cyrille Falisse, excellent chroniqueur qui officie sur le site le passeur critique. Puisse son avis vous éclairer dans les salles obscures, sorciers ou non !

Ca y est c’est fini ! Enfin oserais-je dire. Harry Potter et les reliques de la mort, partie 1 avait en effet fait déborder ma coupe de tolérance. La petite tête à claques de Daniel Radcliffe et son manque phénoménal de présence avec ses lunettes démodées m’était sortie par les trous de nez de Voldemort. La magie printanière des premiers épisodes s’était dissipée pour laisser dans son sillage une longue saga où l’antique affrontement du bien et du mal noyait le récit dans une uniformité manichéenne désastreuse. Et toutes les images fortes du XXe siècle de venir remplacer l’inventivité, la créativité par un cours d’histoire sur les dictatures et ses administrations kafkaïennes.

Que dire de ce dernier volet si ce n’est qu’il éclaire les dernières parts d’ombre du récit, voit s’accomplir les destinées tant attendues, Emma Watson rouler une galoche et Potter gercer ses lèvres dans un baiser frigide (ce qui n’était pas une première). En dehors de cela, les 2h10 s’avalent sans peine, délicieusement évanouies dans une mise en scène sobre, sombre aussi cela va de soi. La première partie est introspective, prolongement raffiné de la précédente ou Harry et ses deux copains se laissaient aller à faire du camping dans des paysages improbables. La seconde partie de ce second volet de ce septième épisode est plus semblable au troisième volet de la saga du Seigneur des Anneaux, c’est un affrontement numérique de rangées de monstres d’un côté et de valeureux hommes de l’autre aidés certes par une armée de statues de pierre.

La franchise avait ouvert des horizons, mis en place une féérie visuelle. Il en reste des images marquantes. Le placard où Potter dormait, le match de quidditch à Poudlard, la course poursuite dans les bois avec ces araignées géantes, les cours de magie et la découverte des lieux, la naissance des sentiments, l’adolescence… Les derniers épisodes se sont évertués à réduire la magie à un affrontement entre le bien et le mal, thème ô combien banal, forçant les personnages à concentrer leurs efforts sur une quête unique, étouffant le récit en l’enfermant dans un entonnoir. Il était temps que ça se finisse, même si le pathos a été frôlé avec cette musique d’enterrement aux moments circonstanciés, il y a toutefois une certaine forme de pudeur dans la mise en scène que nous saluerons avec le respect nécessaire qu’impose ces funérailles. Le petit prince est mort, vive la diversité de la programmation à nouveau permise dans les salles de cinéma ! Réjouissons-nous.

Cyrille Falisse (lire sa chronique sur son site)

 

Harry Potter et les reliques de la mort – partie 2

Film américain, britannique
Réalisateur : David Yates
Avec : Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Ralph Fiennes
Titre original : Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2
Scénario de : Steve Kloves, d’après l’oeuvre de J.K. Rowling
Durée : 130 min
Genre : Action, Aventure, Drame
Date de sortie en France : 13 juillet 2011
Distributeur : Warner Bros.

Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

23 commentaires

  1. mais il est partout le passeur en ce moment… incroyable ! 😉

  2. MMM… tu n’as jamais lu les livres ni vu les autres films, je considere donc ta critique comme particulierement … inutile.
    ceux qui iront voir ce film sont des fans, sinon pourquoi depenser 8 euros je vous le demande.
    je ne sais pas pourquoi je perd mon temps à repondre à ca, peut-etre parceque ca m’enerve que certaines personnes se croient autorisées à juger qqchose qu’elles ne comprennent pas.
    Comme si mon prof de physique quantique s’était amusé à noter ma thèse de biologie moléculaire …
    enfin bref, tant que ca t’amuse c’est le principal
    bonne journée quand meme

  3. @Phil, eh oui, il est très performant. Soit dit en passant, bravo pour ton couronnement de meilleur chroniqueur !

    @Lizza78, ç’aurait été bien de lire attentivement la critique avant de publier ton commentaire… inutile. La personne qui a rédigé cette critique a vu les précédents films, eh oui.

  4. @Lizza78, franchement ton commentaire il est délicieux, réussir à écrire « moléculaire » sans savoir lire, c’est digne de l’ile de la tentation, un pure délice.

  5. Il y a une chose sur laquelle il n’a pas tort, c’est que ce n’est pas vraiment une critique, mais ca apparait plutôt comme un avis personnel (et encore pas forcement en relation direct avec le film lui meme mais davantage sur la fin de la saga Potter en général) et pas forcement argumenté de surcroit.

    Dom je trouve appréciable que tu préfères laisser ta place a quelqu’un d’autre parçe que tu ne t’estimes pas en position de juger, mais pour le coup je ne vois pas ici de critique de film malheureusement…

  6. Salut Ko_porter, eh bien, je pense que toute critique est subjective mais que la première personne qu’emploie Cyrille accentue cet élément. Il est vrai qu’il exprime un ras-le-bol vis à vis de la saga mais je trouve vraiment qu’il balaie des éléments importants quant aux qualité du film – bien sûr, je vois ça de mon point de vue de néophyte absolu. Je lui ai donné le feu vert pour qu’il me transmette ce qu’il voulait et je n’ai rien modifié de son texte.
    Promis, un jour, je les regarderai 😉

  7. Effectivement, j’ai mal lu, je me suis laissé emporter par la colère, c’est pathétique, mes plus plates excuses.
    c’est la dernière phrase de la critique que je n’arrive pas à digérer en fait, je ne vois pas en quoi Harry Potter a pu faire de l’ombre aux autres films. Aller voir HP au cinéma ne m’empêchera pas d’aller voir également « Le Moine » (ca serait plutot les 9 euros mais c’est un autre problème).
    En ce qui concerne l’éternel combat du Bien et du Mal, je ne vois pas non plus en quoi est-ce un mal de rappeler aux jeunes générations que l’histoire rejoint l’Histoire, mais que tout n’est pas tout blanc ou tout noir, que certaines personnes peuvent faire les mauvais choix et s’en repentir, que le poids de l’éducation est souvent tres lourd à porter, que tout le monde fait des erreurs et qu’il est plus facile de pardonner aux autres qu’à soi-meme.
    Autant de thèmes philosophiques qui font de ces romans une source constante de réflexion. Et je trouve que les films reflètent assez bien cela, en simplifiant bien sur.
    Le petit prince n’est pas mort, heureusement, longue vie à lui !

    Mais sinon excusez-moi encore une fois de ce premier commentaire en effet inutile et facile.
    bonne journée à vous

  8. Chers amis cinéphiles,

    C’est avec une joie indéfectible que j’ai accepté la proposition de l’émérite Dom, à savoir lui léguer comme à un fils ou à un ami, l’héritage de cette critique. Le pauvre doit à présent répondre aux détracteurs et j’ai décidé comme Harry Potter de revenir de l’autre monde pour affronter les diatribes et les invectives des fans de la Saga.

    Je vous demande de bien vouloir me pardonner de ne pas avoir développer une critique conforme à vos attentes. La critique, vous le savez tous, est un exercice extrêmement facile. On dézingue sans aucun talent l’oeuvre d’artistes qui ont eu le courage de l’exposer au grand public. Nous sommes des petits artisans de l’ombre dont l’utilité est contestable ou vraiment réduite.

    Mais parfois nous parvenons à aider des films ou mieux encore à ouvrir les yeux sur un certain type de cinéma qui ne vend du rêve qu’à des fins pécuniaires. Je profitais de ce dernier épisode (déjà divisé en deux pour doubler les recettes et ne me dites pas que le livre l’exigeait tant dans le premier épisode Harry, la coincée et le rouquin ne faisaient rien d’autre que d’attendre que le temps passe et à faire du camping sur des falaises) pour faire un petit bilan. Pas trop long car les gens ne lisent pas quand c’est long sur internet. Vous noterez qu’en cliquant sur le lien vers mon site, la chronique compte deux paragraphes de plus.

    C’est un sentiment argumenté que nous livrons dans ces cas-là et oui pour répondre à Lizza78 j’ai bien vu tous les HP et vraiment adoré le troisième et pris un plaisir certain lors des deux premiers où la découverte de l’univers me faisait penser à ces premières amours qui nous tiennent en émerveillement pour le reste de notre vie même si le souvenir se fanne légèrement. Je vois dans HP relativement peu de thèmes philosophiques, en tout cas dans les films, mais cela dépend toujours des références et je n’ai pas grandi avec les tomes de Rowling sur ma table de chevet. D’après moi, les films sont devenus des marques après que leur succès se soit fait grandissant… Ils ont perdu de leur fraîcheur. N’allez pas croire que je n’aime pas les univers sombres mais je trouve les quatre derniers épisodes royalement inintéressants.

    Je n’ai pas ce regard émerveillé que peuvent avoir les fans. Les fans, par définition, ne supportent pas qu’on critique leur source de plaisir, ce serait comme les critiquer eux. Je vous prie donc de ne pas y voir d’attaque personnelle. Vous aimez ce que vous voulez, simplement à ma propre échelle, c’est une satisfaction que cette saga se termine parce que contrairement à ce que vous pouvez penser, la distribution massive d’HP empêche d’autres films d’exister. C’est une réalité.

    Enfin et pour finir, si l’un d’entre vous sait réellement ce que c’est qu’une critique de film, je lui serais gré de bien vouloir m’en faire la définition. Mon mémoire de fin d’études en journalisme portait ce titre : « La critique, le critique et le spectateur » et honnêtement même après l’avoir rédigé, je ne savais toujours pas ce qu’une critique de film devait contenir pour exister.

    Bonne journée à tous.

    Vive le cinéma libre (désolé mais je ne suis pas royaliste)

  9. Au passeur : je ne suis pas du tout d’accord avec votre définition du mot fan. Le fan qui n’accepte pas la remise en question, le doute, l’interrogation n’est pas un fan mais un Fanatique. Ce n’est pas pareil. Je suis fan de cette saga, pas fanatique et si je trouve des choses à redire, car tout peut être toujours amélioré, j’ai beaucoup aimé le dernier volet.
    – magistral
    – sombre
    -violent
    -sanglant
    – superbe
    – fait réfléchir
    – émouvant
    – subtil
    – non-manichéen
    Incontestablement à des millions d’années lumières de Twilight Zone par exemple. Plus un film de pensée que d’actions. Ce n’est pas une succession de scènes d’actions. Il y a des scènes de contemplation, de réflexion. Sur la famille, la liberté, la maturité. Ce qui est dommage c’est beaucoup de gens vont passer à côté, persuadés que ce n’est qu’une histoire de sorciers et de magie. D’une part, les sorciers, la magie, tout cela est une allégorie au même titre que le Seigneur des Anneaux. Et c’est bien plus proche, fait paradoxal pour un ‘blockbuster’ de Secrets et mensonges que de Spiderman…

    Je ne regrette pas d’avoir vu ce film… (de plus je n’ai lu aucun livre…comme quoi…)

  10. Bonjour à tous !

    JE tiens d’abord à vous dire que c’est avec grand plaisir et un pointe d’amusant que j’ai lu ce débat passionnés à mon tour d’apporté mon point de vue !

    Avant tout sachez que j’ai lue les 7 livres et vu les 7 films au cinéma . Je suis des lors un spectateur assez intransigeant car pas spécialement atteint par la qualité du scénario que je connais déjà ( sauf pour dire que celui ci n’est pas bien respecté ) ; Je suis surtout attentif à la mise en scène de l’histoire qui a accompagnée mon adolescence .

    Au passeur , je sui d’accord avec toi , ce dernier opus est décevant . Esthétiquement parlant très beau (sauf la 3D évidement mais ça tout le monde est d’accord je pense ) Le film est très mal rythmé . Trop rapide au début et trop mièvre à la fin , l’émotion n’a pas le temps de s’installer (sauf pour rogue peut être) laissant place à de l’action pas forcément novatrice .

    En revanche Je tiens à dire que je trouve la première parti vraiment très bien . L’émotion est bien présente la mise en scène est ingénieuse , les combats sont bien fait les acteurs ont le temps de placer un jeux plus profond et le comptes des reliques de la mort est tout simplement magnifique

    Au final la seconde partis m’aurais laissé à l’image d’un plat de pâtes un gout dans la bouche qui n’est pas désagréable très banal voir fade

    En revanche la première partie s’accorpagne plus à un plat plus subtil

    Romain

  11. Honnêtement, Le dernier film « Harry Potter et les reliques de la mort partie deux » est vraiment mais vraiment impressionnant! Je suis tout simplement émerveillé par la beauté et la manière dont le film à été fait! Ce qui m’a le plus excité, c’est de voir que Mcgonagall est vraiment puissante! J’ai attendu tellement longtemps avant de la voir en action et c’est hier( 15 juillet) que c’est arrivé! 5*****

    J’ai tout lus les livres et vraiment WOW!

    Je suis vraiment ému de savoir que c’est le dernier de tout! Ça me fait de la peine, car quand j’étais jeune et encore aujourd’hui, je suis un des plus grand fan d’Harry Potter! Dès mon enfance, je fus vite émerveillé par ce monde fantastique! Je suis un rêveur et j’adore la magie! Inutile de dire que je suis maniaque x)

    Mes amis me disaient quand j’étais plus jeune que je lui ressemblait énormément!…

    C’est ainsi que ce termine la fantastique histoire d’Harry Potter et ses amis…

  12. @Lizza78, tout le monde peut se tromper, merci pour être repassée en tout cas 😉

    Sinon, eh bien, je ne peux toujours pas parler du film mais je tiens simplement à rappeler que les critiques ne sont pas « imposées », il s’agit de point de vue qui diffèrent évidemment d’un spectateur à l’autre, et c’est tout à fait normal. Par exemple, je n’ai pas apprécié Melancholia de Lars Von Trier qui sort le mois prochain alors que Cyrille lui a attribué la note maximale sur son site. C’est sujet à débattre.
    D’où l’intérêt des commentaires où j’invite tout le monde à partager son opinion.

    (Melmont, je suppose que tu parles de Twilight et non la série Twilight Zone ?)

  13. deja, il y a trop souvent un probleme de comprehension du terme « critique », qui tourne finalement trop souvent a la « critique » pure et simple, au cassage en bon et due forme, alors qu’il s’agit bien de critiquer dans le sens de décortiquer aussi bien par les aspects positifs que negatifs.

    quand on peut lire ca « On dézingue sans aucun talent l’oeuvre d’artistes qui ont eu le courage de l’exposer au grand public. Nous sommes des petits artisans de l’ombre dont l’utilité est contestable ou vraiment réduite », je trouve que c’est un peu a coté de la plaque. On a l’impression (mais je ne t’inclus pas specialement la dedans Le Passeur, ni Dom d’ailleurs, mais plutot la « grosse » presse cine, qu’elle soit en ligne ou papier) que les critiques semblent se faire un malin plaisir de par exemple chier systematiquement sur les gros films qui sucitent une tres forte attente, surement avec l’espoir malsain que leur critique nuira au(x) film(s) sur le(s)quel(s) ils auront deversé leur fiel.

    ce phenomene prend chaque année plus d’ampleur, et il est de plus en plus difficile de trouver des critiques justes et reflechies qui ne soient pas juste un petit delire coupable d’un critique qui a oublié la signification de son metier, surement parce qu’il est comme Le Passeur l’a dit, devenu si simple de s’improviser « critique » de cinema.
    c’est une des raisons qui me pousse a venir sur ce blog ou je trouve que Dom, en bon passionné de cinema, et meme si je ne partage pas toujours (rarement?) son avis, sait exprimé avec une evidente sincerité sa perception du film (car oui comme Le Passeur et Dom l’ont si bien dit (re-dit), une critique est necessairement subjective, elle ne se substitue en aucun cas a l’avis des autres gens, mais constitue un point de vue (ici de qualité), afin de savoir si un film peut ou devrait nous interesser.

    et c’est aussi pour cela que je suis decu par la presente critique, car je n’y retrouve pas la construction habituelle qui me plait sur ce site. Pour moi, et comme il a ete dit, elle represente plus l’expression d’un ras le bol d’une saga omnipresente, surtout actuellement, que la mise en valeur des defauts ou qualités du film, meme si ce n’est pas ignoré pour autant.
    on va dire que la balance entre les deux ne me convient pas voila 🙂

  14. Moui, il est assez bien fichu ce dernier volet. C’est pas du grand cinéma m’enfin bon on passe un moment agréable et c’est pas bâclé non plus. Enfin moi je dis ça je dis rien…

  15. Cher Ko-Porter,

    Je suis sincèrement désolé que le niveau du site ait eu a pâtir de mon cri de joie qui celebrait la fin de la Saga. Je suis pour une diversification du cinéma oui et je ne pense pas que ce volet d’Harry Potter nécessite une quelconque analyse. Bien mal m’en a pris sans doute et Dom réfléchira sans doute a deux fois avant de me reproposer d’écrire pour lui mais je reste convaincu qu’il est bon de ne pas avaler les blockbusters avec l’aura de protectionnisme mercantile qui les accompagne. HP est mort depuis belle lurette, depuis qu’il a envahit toutes les salles de cinéma et épuisé la diversité de l’offre.

    Personne ne délivre un diplôme de critique, on s’improvise critique parce qu on aime l’art tout simplement et aussi l’écriture, les deux s’épousant sous la forme d’un texte qui n’apporte rien d’autre que la satisfaction d’avoir partage un point de vue. Aucun critique n’aura la prétention de croire que son papier aura une quelconque influence, tout le monde sait dans ce milieu qu on peut aider un film mais certainement pas le détruire par un article. Les gens se foutent des critiques, ils vont voir un film parce qu il est programme près de chez eux et qu ils ont vu son affiche ou et c’est l’essentiel parce que leurs amis ont aime ce film.

    Encore navré de voir avoir déçu mais je suis sincère même si j’aime a m’attaquer a la montagne magique.

  16. @ko_porter, c’est intéressant ce que tu dis au niveau de l’écriture, car il m’arrive parfois de me demander si je ne devrais pas collaborer à plein temps avec d’autres gens – mais cela modifierait donc le « style » des articles puisqu’il y aurait plusieurs contributeurs.

    France télévisions avait diffusé un documentaire très intéressant il y a quelques semaines, intitulé « Tous Critiques ». Malheureusement il ne semble plus visible sur internet.

    Ne t’inquiète pas cher Passeur, si l’occasion de t’envoyer en espion dans les salles obscures se présente à nouveau, tu seras toujours en haut de ma liste d’envoyés spéciaux 😉

    Ca m’embête vraiment de ne rien pouvoir dire sur Harry Potter, mais j’ai lu quelques critiques un peu partout et j’ai constaté que le film divise pas mal.

  17. Il suffit de voir les reactions de gens (mais c’est plus flagrant encore pour les sites de jeux videos par exemple) qui reagissent par de vulgaires « ah t’as trouvé ca nul, alors j’irais pas le voir » pour se rendre compte qu’il est evident qu’un certain pan de la masse de spectateurs est influencée par la critique, et je reste convaincu (et c’est meme certain), que certains critiques ont depuis bien longtemps mis leur passion de coté pour ce plaisir virtuel jubilateur de casser pour casser.

    Maintenant, je ne dénigre pas du tout ce que tu as ecrit Le Passeur, ni ne cherche a te dissuader d’ecrire a nouveau pour Dom, juste qu’ici je ne trouve pas ce que moi j’aimerais trouvé dans une critique d’un HP. Mais effectivement ta passion transcrit elle au travers de ton texte et ca reste pour moi essentiel a tout avis sur un film.
    une critique sans ame, sans passion pour le cinema et les films, ca n’a pas d’interet.

    autre regret, comme tu le soulignes dans ton dernier post, c’est que beaucoup se limitent a quelques films beneficiant d’une plus grande mediatisation, alors que d’autres parfois bien meilleur (mais ne nous voilons pas la face, loin d’etre toujours non plus), meriteraient un bien meilleur succes.
    je pense par exemple a Hanna que j’ai vu dernierement dans ce qui semblait etre sa derniere semaine de diffusion (et ce n’etait que sa 2e me semble t’il), alors qu’il a d’indeniable qualité (a commencer par une bonne BO des chemical brothers).

    Dom je t’encouragerai bien a rester autant que possible seul pour tenir la barque, laissant comme tu la fais ici, ponctuellement la main. Trop souvent, l’arrivée de nouveaux intervenants sur des sites de qualité a pour effet d’en dilluer grandement la qualité, cherchant a faire du contenu plus que de la qualité. Enfin ca reste mon point de vue bien sur.

  18. On m’a beaucoup recommandé Hanna aussi, mais sa faible diffusion m’empêche de le voir…
    Enfin bref, je continue de mener la barque tout seul 😉

  19. Bonjour,

    J’ai gagné les place grâce au concourt un grand merci.
    Il est vrai que c’est l’un des épisodes qui ma le plus déçu j’attendais de grand tour de magie au moins de la part d’Harry Potter ainsi qu’un duel digne de ce nom voir un grande confrontation entre les deux clans mais non.
    Pour remonter un peu le niveau l’histoire reste intéressante avec des informations intéressante, finalement cette épisode est plus une quête de la vérité de Harry Potter sur son destin qu’un réel affrontement entre le bien et le mal.

    Merci

  20. oui je suis assez d’accord avec kéké, le film porte bien mal son titre, et son affiche. l’affrontement n’a pas vraiment lieu, d’abord pas d’affrontement du tout, puis un affrontement extremement bref.
    et les reliques de la mort qui n’ont aucune utilité au final, la baguette ne servant pas a harry et la pierre encore moins (reste la cape, presente depuis le 2e? film)

    j’ai egalement ete assez decu par ce denouement, frustrant de par sa non-confrontation, son manque de magie de la part des principaux protagonistes (mince ca fait 8 films ou on n’attend qu’harry nous montre ce dont il est capable et rien…).
    reste que c’est visuellement tres travaillé, tres joli (hormis cette merde de 3D qui encore une fois n’apporte rien au film sinon perte de luminosite, netteté, confort … et des 2 euros de taxe). l’histoire est interessante, plus que la premiere partie, avec des revelations importantes, et quelques scenes fortes avec dumbledore. epilogue qui n’apporte rien du tout (contrairement a l’epilogue du sda)

  21. ah pardon , mais là je me dois t’invervenir ^^
    les reliques de la mort sont TRES importantes ! si Draco n’avait pas desarmé Dumbledore avant Snape, Voldemort serait le veritable maitre de la baguette de sureau et Harry n’aurait pas pu le vaincre.
    quand à la pierre de résurrection, elle permet à lily, James, Sirius et Remus d’accompagner Harry vers ce qu’il croit etre sa fin; sans eux il n’en aurait jamais eu le courage et n’aurait pu detruire l’horcrux en lui.
    Et les trois ensemble permettent de devenir le maitre de la mort, c’est à dire en definitif accepter la mort, comme le fait Harry en detruisant la baguette et en jetant la pierre (la cape c’est un souvenir familial)

    sinon ko_porter je suis assez d’accord avec toi sur l’affrontement final, dans le livre il a lieu dans la grande salle, au milieu de tous les combattants et des morts, et ca a une autre dimension forcement.
    J’esperais aussi plus de scenes avec les jumeaux (quand Fred meurt c’est baclé alors que c’est un des moments les plus intense du livre)
    enfin ce film aurait mérité 1/2 heure de plus pour nous laisser le temps de pleurer enfin quoi m…. ! ^^

    pour ce qui est de Harry et de sa supposée puissance magique, j’ai eu du mal à m’y faire aussi mais jkr explique tres bien que c’est un sorcier normal qui est né au mauvais moment dans la mauvaise famille, et que ce n’est en aucun cas sa magie qui a vaincu voldemort mais bien la chance, l’amour l’amitié blablabla
    un experliamus contre un avada kedavra, ca veut tout dire …

    quand à l’épilogue … honte à elle ! dans le livre c’est presque pire, ils ont bien fait de ne pas s’attarder la dessus. jamais lu un truc aussi mievre et certains mots sont insupportables (je ne vous dirais pas lesquelles je perdrais un peu en credibilité, encore pire qu’avant ^^)

  22. H.P a fait illusion 3 épisodes si l’on est gentil. Les 2 premiers anecdotiques cinématographiquement parlant se laissait regarder grace à l’univers plutôt sympathique et le 3ème opus laissait penser que la saga pouvait vraiment aboutir à de bons films qui réconciliait fans de la saga, fans de cinéma et tout le tralala.
    Mais depuis le petit binoclard s’est plus qu’embourbé aussi bien de la faute de l’auteure (la coupe de feu rappelle les pires passages des mangas avec l’habituel tournoi pour masquer un manque flagrant d’idées) que des réalisateurs qui ont foutu en l’air le travail de Cuaron.
    Et cette fin en 2 opus est le summum de cette tendance en accouchant de 2 ssombres bouses (oui désolé les pottermaniaques mais y a pas d’autres mots) se foutant royalement du public (les fans du livre comme les fans de cinéma) :découpage en 2 bien inutiles, réalisation merdique (image noire = ambiance noire ? Ben non désolé, scènes ridicules : et pas à la hauteur des espoirs : cf le combat de baguettes entre H.P et Voldemort ne donne rien et dure bien trop longtemps).
    La scène finale montre bien l’ampleur du gachis

  23. Bonjour,
    J’apprécie vraiment la richesse des informations disponibles dans votre site. Je suis un Blogueur non confirmé et quelques fois il y a des difficultés à entreprendre quelque chose de nouveau. C’est comme si le cerveau disait puisque vous ne savez pas comment faire, vous ne pouvez pas le faire!
    Alors, la meilleure méthode c’est l’apprentissage, et il y a de belles choses à découvrir, comme votre site et c’est suffisant pour booster mon imagination parfois en panne.
    Je vais mettre votre lien dans mes favoris et encore vous rendre visite certainement Merci encore pour la qualité de votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *