Test Blu-ray : The Social Network (David Fincher)

Fiche Technique :

The Social Network (2010) réalisé par David Fincher
Avec : Jesse Eisenberg, Andrew Garfield, Justin Timberlake, Armie Hammer, Rooney Mara, Max Minghella, Rashida Jones, Brenda Song
Durée : 120 mn
Genre : Drame, Biopic
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français DTS-HD Master Audio 5.1 ; Audio description en Anglais
Sous-titres : Français, Anglais, Arabe, Danois, Finnois, Hindi, Néerlandais, Norvégien, Suédois, Anglais pour sourds et malentendants
Format d’image : 2.40:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Sony

 

La trame :

Suite à une dispute avec sa copine, Mark Zuckerberg pirate les trombinoscopes de l’université pour lancer un site de notation des filles. Remarqué par les frère Winklevoss, à la recherche d’un bon programmeur pour terminer leur réseau social, Mark va accepter oralement de leur venir en aide. Cependant, il va créer et lancer son propre réseau social avec l’aide financière de son ami Eduardo Saverin : TheFacebook.

Critique :

Pour accéder à la critique complète, c’est par ici : Critique The Social Network

Mon avis, après un nouveau visionnage : Les habitués de ce blog le savent déjà, The Social Network est à mes yeux le meilleur film de 2010. La création de Facebook est le prétexte à une étude de caractère passionnante, celle d’un jeune informaticien en manque de reconnaissance sociale et affective. Jesse Eisenberg, qui joue le rôle du fondateur du célèbre réseau social, livre sa plus belle performance d’acteur – Andrew Garfield, Justin Timberlake et leurs camarades ne sont pas en reste –, tout est question de subtilité : intonation, gestuelle, expressions faciales. The Social Network est avant tout un film d’acteur dans le sens où David Fincher les pousse au maximum de leurs capacités dans un récit riche en dialogues.
L’avènement de Zuckerberg est entrecoupé par les deux procès parallèles intentés à son encontre, suite à la création de Facebook. Le montage, très astucieux, lie ces trois espaces spatio-temporels grâce aux échanges verbaux, la narration évolue alors à un rythme soutenu et le rôle ainsi que les revendications de chacun apparaissent simultanément. Le scénario, adapté par Aaron Sorkin, est une merveille de dramaturgie. Jeff Cronenweth, directeur de la photographie, magnifie les cadres de Fincher, sobres mais dynamiques, et la bande originale composée par Reznor et Ross, soulignant avant tout la solitude de Zuckerberg, confère une ambiance unique au film.
Creuset de l’excellence en tout point, The Social Network est le plus grand film jamais réalisé sur la génération internet et l’un des meilleurs de la filmographie de David Fincher.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

David Fincher est un grand fan de HD. Il le prouve autant sur les tournages que sur les blu-ray : les remasterisations de Fight Club et Seven sont sublimes. Tourné en HD, The Social Network déploie des qualités exceptionnelles en terme de détails, de couleurs, de contrastes, de piqué. Le travail du directeur de la photographie Jeff Cronenweth est à l’honneur. Hormis les scène de procès, The Social Network baigne dans la pénombre chère à David Fincher et je pense que l’on tient ici les plus belles scènes nocturnes en haute définition.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Deux éléments sonores sont au premier plan dans The Social Network : les dialogues et la musique. Chacun est délivré avec dynamisme et précision, y compris dans des conditions délicates : dans une scène, Mark Zuckerberg et Sean Parker conversent à une table dans un nightclub, le caisson de basse explose littéralement tandis que le canal des voix reste parfaitement limpide. Les nombreux détails sonores, plus vrais que nature, témoignent également de la qualité de cette piste audio.

– Bonus :

Disque 1 :
– Commentaire audio du réalisateur David Fincher.
– Commentaire audio du scénariste Aaron Sorkin et des acteurs.

Disque 2 :
Tous les bonus sont en HD.
– Comment onts-ils pu faire un film sur Facebook ? Documentaire divisé en quatre parties, d’une durée totale de 92 mn. Le processus de création du film est décortiqué en détail et c’est tout simplement passionnant.
– L’ambiance du film selon David Fincher et Jeff Cronenweth (07:48).
– La post-production selon Angus Wall, Kirk Baxter et Ren Klyce (17:24).
– La bande originale selon Trent Reznor, Atticus Ross et David Fincher (18:55).
– « In the hall of the mountain king » : exploration musicale. Permet de voir la course d’aviron avec quatre variations de la musique de Grieg, expérimentées par Reznor et Ross.
– Swarmatron (04:28). Trent Reznor présente cet étrange instrument utilisé sur la BO.
– L’espace VIP du Ruby Skye : scène détaillée sous quatre angle de vue – répétitions, interviews, repérage technique, tournage –, pouvant être regardés en mosaïque ou séparément en plein écran (19:28).

Annotations :

David Fincher aime avoir le dernier mot sur les montages de ses films ; malheureusement, The Social Network est passé entre les doigts de Facebook qui a ordonné le retrait de certaines scènes – montrant notamment de la consommation de drogue. L’espoir de découvrir ces scènes coupées était infimes et évidemment, elles n’ont pas atterri sur le blu-ray ! Mais ce n’est rien, car les bonus sont nombreux et passionnants. A noter également que les les jurons sont censurés par un bip dans les bonus !
Mention spéciale au menu de navigation, bien dans l’esprit du film.

 

Film : 9,5/10
Image : 5/5
Son : 5/5
Bonus : 5/5

Avis global : 10/10

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

4 commentaires

  1. Un très bon film, pour les oscars, je lui préfère de peu Black Swan. Par contre le blu-ray fait bien envie.

  2. Dans la course au meilleur film, j’aurais du mal à trancher entre Black Swan et The Social Network : ils sont si différents et si maitrisés dans leur domaine. J’espère qu’un des deux (ou Inception) remportera l’ultime récompense américaine.
    Le Blu-ray est vraiment excellent, le seul reproche qu’on pourrait lui faire est sa jaquette qui fait très publicitaire avec les éloges de différents magazines…

  3. @Burtoniac, et apparemment, c’est aussi l’avis des votants aux César ! (mais pas aux Oscars…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *