Test Blu-ray : Cloverfield (Matt Reeves)

Fiche Technique :Cloverfield
Cloverfield (2008) réalisé par Matt Reeves
Avec : Lizzy Caplan, Michael Stahl-David, Jessica Lucas, Mike Vogel
Durée : 84 mn
Genre : Science-fiction, Action
Blu-ray testé : Région B (France)
Pistes Audio : Anglais Dolby True HD 5.1 ; Français, Allemand, Italien, Espagnol Dolby 5.1
Sous-titres : Français, Danois, Allemand, Grec, Anglais, Espagnol, Turc, Italien, Hongrois, Néerlandais, Norvégien, Polonais, Finlandais, Suédois
Format d’image : 1.85:1
Codec : VC-1
Résolution : 1080p
Editeur : Paramount

 

Synopsis :
Une fête a lieu dans un appartement new-yorkais en l’honneur de Rob (Michael Stahl-David) qui s’apprête à quitter son pays pour travailler au Japon. Soudain, une terrible secousse interrompt le cours de la soirée. Quelque chose attaque la ville.

Mini-critique :
The Blair Witch Project redéfinissait le film d’épouvante par son style documentaire sans artifices, filmé par ses protagonistes. Cloverfield est un peu son homologue dans le domaine de l’action et de la science-fiction. Présenté tel un témoignage retrouvé sur une carte mémoire SD, le film introduit ses personnages au travers de fragments de séquences montrant un couple d’amis ainsi qu’une fête. Soudain, un terrible choc plonge New York dans le noir complet. Séisme ? Attaque terroriste ? Non, une créature ravage tout sur son passage et nous voilà à nous agripper aux bras d’une bande de jeunes, interprétés par des acteurs suffisamment charismatiques pour que l’on reste à leurs côtés et tenter d’échapper au chaos. Entre deux scènes de panique, on aperçoit la bête, gigantesque. L’armée déploie toute sa puissance de feu en vain, des fourmis à l’assaut d’un mastodonte belliqueux. Si le scénario de Cloverfield n’a rien de novateur, il a le mérite de frapper fort par de courtes scènes d’actions réparties de façon à ne pas faire tomber la tension, tout en développant le mystère sur le monstre et son origine. Techniquement, les effets spéciaux sont très réussis, surtout en considérant le « faible » budget estimé pour réaliser le film (environ 25 millions de dollars, soit le budget alloué aux comédies « grand public » américaines récentes) ; toutefois, il faut garder en tête qu’il s’agit d’un film tourné caméra à l’épaule avec tous les effets intrinsèques à une telle réalisation (secousses, flous, coupures brutales). Je ne suis pas un adepte des shaky-cam qui tuent la lisibilité de l’action, mais ici, tout est justifié pour nous plonger au coeur de la pétaudière qu’est devenue Manhattan.
Avec Cloverfield, Matt Reeves et le producteur J.J. Abrams propose une expérience intense qui fait honneur à un certain Godzilla et son cousin King Kong.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :
Filmé comme un documentaire tourné sur le vif, Cloverfield est composé de plans stables au piqué précis, des doses de shaky-cam floues, et de quelques scènes de nuit avec du bruit numérique ; mais tout vient appuyer le réalisme de l’action, le transfert est alors excellent.
– Son :
Seule la piste en VO est testée.
Dévastateur. Chaque pas de la créature provoque un véritable choc sismique, les tirs fusent, les hurlements saturent le micro de la caméra, les avions de chasse transpercent le ciel ; toute l’action est parfaitement rendue par cette piste Dolby TrueHD.
– Bonus :
Tous les bonus sont en HD.
– Commentaire audio du réalisateur Matt Reeves
– Mode Enquête Spéciale : permet de regarder le film dans une interface du département de la Défense americaine avec affichage d’informations sur les lieux et personnages au cours du film. Une carte de New York sur le côté gauche de l’écran permet de voir la position du monstre, des forces de l’armée ainsi que des protagonistes en « temps réel ».
– Document 18.01.08, Making-of (28 mn).
– Effets-spéciaux (22 mn).
– « Je l’ai vu ! C’est vivant ! C’est énorme », à prppos du monstre de Cloverfield (5mn53).
– Clover fun, bêtisier de 4 mn.
– Scènes coupées avec commentaire optionnel de Matt Reeves (3mn25).
– Deux fins alternatives avec commentaire optionnel de Matt Reeves (4mn29).

Notes :
Film : 8/10
Image : 4/5
Son : 5/5
Bonus : 5/5

Avis global : 9/10

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

2 commentaires

  1. Un très bon film de monstre filmé d’une manière novatrice (pour le genre entendons nous bien!!) et qui fait penser à un jeu vidéo tout compte fait avec un final vraiment terrible!!Une petite pépite!!

  2. Oui, une des meilleures surprises de 2008 je dirais. Comme quoi, parfois il suffit d’être solide sur la forme pour être plaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *